• Secret d'étang :

     

    Secret d'étang :

                                                      Jean Cabane


    Rite
    Féérie
    Mouvance
    Quelques brindilles
    Écrivent leur histoire
    À la tombée du jour

    Silence
    Respiration
    Quiétude
    Un instantanée
    Se reposant
    À la surface de l’eau

    Dérive
    Surprise
    À l’horizon
    Un éclat de rire
    Envol du lutin du jour
    Arrêt sur image

    Fragment de temps
    En suspension !

    ABC


    10 commentaires
  • Parfum du jour :

     

     

    "Romano"

     

    Page à page
    sur tes chemin de vie
    j'ai cheminé

    à la fois pareille
    et toute autre

    Mon bout du bout n'est pas le tien. Il lui ressemble. Source de vie au plus près de la nature, il permet de se nourrir chaque jour de l'instant.

    Pourquoi courir
    quand marcher suffit
    respiration

    les yeux ouverts
    sur son quotidien

    Les racines familiales sont si fortes. L'oiseau peut construire son nid ailleurs, la source de son élan de vie reste en leur berceau. Chance immense de la transmission solide des grands-parents, je m'y abreuve sans cesse.

    Grand-père ou grand-mère
    le lien du sang
    coule en nos veines

    avec nous toujours
    au-delà de tout

     

    ABC

    (un clic sur la couverture du livre vous y amènera tout droit)


    12 commentaires
  • Parfum du jour :

     

    Francis Bacon, Étude de taureau, 1991, huile, peinture en aérosol et poussière sur toile, 198 x 147 cm, collection particulière © The Estate of Francis Bacon / All rights reserved / ADAGP, Paris and DACS, London 2019

     

    Derrière la porte
    l’arène de sa dernière chance -
    un ange passe

    Ce sera bientôt son tour, il piaffe d’impatience. Dès le signal il foncera vers demain. En entrant dans l’arène, il ouvrira toutes les vannes des possibles. Il doit attendre. Le gong n’a pas encore retenti.

    Minuit sonnera
    sa première seconde
    l’an s’impatiente

    Jamais le temps ne prendra le temps de s’arrêter. Pour toujours le tempo est enregistré.« Rien ne sert de courir, il faut partir à point ».

    ABC


    15 commentaires
  • Parfum du jour :

     

    Marché aux bestiaux :

    Tableau de Rosa Bonheur

     

    Un monde d’hommes
    Ruades et gros bras
    Sous un pinceau de femme
    Nuances et précision
    A la vente aux bestiaux
    Un regard d’humanité

    Oui Messieurs
    Madame est capable
    De vous croquer
    D’un trait de plume

    Applaudissez,
    Plus qu’une œuvre, c’est un chef-d’œuvre !


    ABC


    9 commentaires
  • Parfum du jour :

     

    Face à face :

     

    Face à face
    pour leur première rencontre
    timidité

    Ainsi allait la vie. C’était la guerre, ils avaient rendez-vous de l’autre côté de la ligne de démarcation. La grand-tante les connaissait tous les deux et avait suggéré de les marier. Entre perplexité et obéissance, une opportunité à saisir.

    Face à face
    tenter cette aventure
    faire confiance

    Accepter le mariage, sous le regard de Marie. Entre force et faiblesse, entre jeunesse et incertitude, se dire oui et fonder une famille.

    Face à face
    en des temps difficiles
    tenir le cap

    Ramer avec et contre le courant. Tenir fermement les rênes. Éduquer de nombreux minots. Garder le cap. Jour après jour, la vie trace son sillon. La récolte murit de petits enfants en petits enfants.

    Face à face
    pendant soixante-huit ans
    beaucoup de tendresse

    Passer le relais à une belle descendance, puis un jour, sans crier gare, partir sur la pointe des pieds comme pour ne pas déranger.

     

    ABC


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique