• Au gré du souffle du vent :

     

     Avec Josette comme Capitaine

    une illustration et quelques mots obligatoires

     

     

    Ce matin-là au chant du coq, leurs rêves d’avenir se sont éteints… Leur petit bonheur campagnard s'est enfui au son du glas. La tristesse a envahi la maison avec les premières lueurs du jour. Adieu leur petit coin de ciel bleu !

    L’aîné a enfilé ses chaussures cloutées, endossé son sac de l’armée, et sans même se retourner est partie se battre pour la patrie…
    L’attente est longue, l’attente est interminable, inlassablement leurs doigts comptent un jour de plus sans nouvelle… La tristesse a posé son couvercle d’amertume sur leur vie quotidienne.
    Demain peut-être, ils n’y croient plus vraiment. Ils désespèrent…

    Edmond est resté auprès du père et de la mère, ses yeux bleus ne brillent plus, sa chevelure de feu ne parcourt plus les prairies. Il ne va plus à l'étang écouter le chant des grenouilles et des crapauds. Il n'ira pas, comme chaque année, ramasser le houx pour fabriquer la couronne de l'avent. il se sent seul, si seul, lui aussi voudrait partir... il ne peut le leur dire, enfermé sur lui-même, il se tait...

     

    ABC


    12 commentaires
  • Au gré du souffle du vent :

     

    Pour Lénaïg , notre capitaine qui tient la barre cette quinzaine

     

    Les cinq cygnes :


    Nous étions unis comme les doigts d’une main, notre groupe s’appelait, « les cinq cygnes », refusant d’être des coqs tout en nageant de concert dans un univers de poules d'eau.
    Rien ne nous échappait, tout nous souriait, nous étions jeunes, beaux et désinvoltes, certains que notre amitié durerait à vie, « croix de bois, croix de fer, ou nous irions en enfer".
    Les années ont passé, chemins de traverse, parcours divers, oubliant le simple signe réservé au cinq cygnes, les nœuds de l’amitié se sont desserrés, adieu l’enfance, adieu la bande, adieu les promesses d’éternité…
    Aujourd’hui je me demande à quoi tenait notre amitié. Avions-nous réalisé qu’il est inutile « d’avoir un ami, s’il faut lui faire signe pour qu’il regarde, et tout lui dire pour qu’il comprenne ? »… Nous avons laissé filer le temps, sous prétexte de manque de temps et le temps a tout simplement jour après jour gommé notre complicité, comme une lumière qui, lentement, s'éteint...…

    C'est ainsi qu'en cygne solitaire, j'ai abandonné la nage et que je marche parmi une étrange foule qui m'ignore et que j'ignore :

     

    Cygne et signe, défi 194 :

    photo proposée par notre capitaine


    ABC


    20 commentaires
  • Au gré du souffle du vent :

     

    Pour Martine 85 , notre capitaine qui tient la barre.

     

    Il a toujours cru que ses baratins (bas Ratin) gouailleurs mêlés à ses sous liés (souliers) à son héritage lui ferait une belle jambe , en lui ouvrant la porte de son cœur .

    Vous parlez d'une belle jambe !!!!!

    Elle n'a eu de cesse de lui faire un beau pied-de-nez en convolant ouvertement dans les bras d'un aventurier muet et va-nus-pieds.

    ABC

     

    Blog en semi-pause


    16 commentaires
  • Au gré du souffle du vent :

    Pour Jeanne Fadosi qui tient la barre cette quinzaine

     

     

    Ce fut entre 5h et et 6h cette nuit, la seule heure sans insomnie

    J'ai rêvé de vagues, de navires et d'une Capitaine

    juste le temps d'accoster chez les croqueurs

    Le réveil sonnait le branlebas de combat

    Tout le monde sur le pont

    Jeanne en grand uniforme comptait ses moussaillons

     

    wink2

    ABC

     


    19 commentaires
  • Voyage :

     

    Thème proposé par Dômi :

    et si Jésus naissait de nos jours…

    Cela donnerait la « une » dans tous les journaux télévisés…

    À vous de broder autour de cette histoire.

     

     

     

    Sans hésitation, si c'était le cas :
    Je ne parlerais pas pour lui (Jésus), je ne parlerais pas pour eux (les journalistes).
    Je crois que s’il naissait aujourd’hui rien ne se passerait comme quiconque peut l’imaginer.
    Je me tairais donc pour entendre chaque murmure du vent portant un nouveau souffle de vie.


    ABC


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique