• Novembre :

     

    Novembre à trois temps :



    -    Où vas-tu l’oiseau ?
    -    En novembre
    -    En novembre ?
    -    En novembre, la tête auréolée de fleurs
         Chatoyants chrysanthèmes
         Les cimetières sont beaux
         J’y chante pour les morts
         Console les vivants

    -    Où vas-tu l’oiseau ?
    -    En guerre
    -    En guerre ?
    -    En guerre pour les nations
         Je connais là-bas
         Une vaste forêt
         Un wagon à l’honneur
         Armistice
         Fanfares et défilés
         En dépit des fausses notes
         J’y chante la paix
         Comme blanche colombe

    -    Où vas-tu l’oiseau ?
    -    En exil
    -    En exil ?
    -    En exil, novembre a les pieds froids
         Je crains les gelées
         La valse des flocons
         Au revoir montagnes
         C’est un bien long voyage
         Vers d’autres horizons
         J’y chante l’espoir
         D’un nouveau printemps

    -    Envole-toi vite l’oiseau
         Sur le sol, déjà,
         Résonnent
         Les pas de décembre.



    ABC

    (rediffusion)


    18 commentaires
  •  

     

    Brumes enchantées,

    laissant couler les mots de la source de la nuit.

    la lune n'est pas loin,

    elle dépose son grain de sel

    et au petit matin, brouille délicatement les cartes.

    Pour écrire son poème,

    il suffit de retrouver tous les morceaux du puzzle

    éparpillés dans notre mémoire qui s'éveille...

     

    Avec cet écho à Marie,

    mon blog s'endort,

    aux caprices de la lune,

    il se réveillera,

    dans une dizaine de jours

    money

    ABC


    15 commentaires
  • Phrase vagabonde
    Au festival d’été
    En joyeuse troubadour
    À l’épithète s’articule
    s’accordant à son wagon
    De compléments d’objets directs et indirects

    Du subjonctif au conditionnel
    De virgule en virgule
    Mot à mot
    Ils s’apostrophent

    Dame grammaire en perd son latin
    L’alphabet grec se prend la tête

    Ma plume se déclinant au présent
    Cherche des points de repère

    Interrogation, exclamation,
    suspension...

    Le point final
    S'attribue la fin du festival

    ABC


    10 commentaires
  •  

    La symphonie des vagues
    fait valser l'épie des prés
    les herbes ondulent
    sous le souffle du vent
    transportant
    entre orage et accalmie
    l'élan poétique
    des vers partagés
    sur l’onde verdoyante
    d’une journée qui se cherche

    wink2 à Jamadrou

    (un clic sur la photo)


    14 commentaires
  • En écoutant "Petite fleur" de Sidney Bechet

    Sous le tempo
    De ses sabots
    Il avançait vagabond
    Au bord d’un ruisseau

    Dans le souffle du vent
    Se jouant du printemps
    Caresse de verdure
    Effleurant sa monture
    Chant des oiseaux
    Clapotis de l’eau

    Sous le tempo
    De ses sabots
    Il avançait vagabond
    Au bord d’un ruisseau

    Du ruisseau à la rivière
    De la rivière à la mer
    En douce solitude
    Sans aucune habitude
    Les épaules sur son dos
    La tête sous son chapeau
    Son esprit en bandoulière
    Pas un regard en arrière

    Sous le tempo
    De ses sabots
    Il avançait vagabond
    Au bord d’un ruisseau

    Vieux cow-boy débonnaire
    Sans plan de carrière
    Marchant vers demain
    En se donnant la main
    Il rêvait de l’océan
    Du cri des goélands
    D’un billet vers ailleurs
    Espoir d’un vrai bonheur

    Sous le tempo
    De ses sabots
    Il avançait vagabond
    Au bord d’un ruisseau

    Au bord d’un ruisseau
    Suivant son tempo
    Vagabond
    Sans compagnon
    Vers la mer
    Tête en l’air
    Sous son chapeau
    Au bord de l’eau
    Main dans la main
    De son destin
    Progressant
    Nez au vent

    Sous le tempo
    De ses sabots
    Il avançait vagabond
    Au bord d’un ruisseau

    À l’horizon
    Adieu vagabond
    Seule sa monture
    Bien loin de la verdure
    Sur une plage déserte
    Reste en alerte
    Là-bas son chapeau
    Sur le sable chaud
    Silence du vent
    Il est absent

    Sous le tempo
    De ses sabots
    Il avançait vagabond
    Au bord d’un ruisseau

    Au bord d’un ruisseau
    Lui le vagabond
    Emporté par la vague
    S’évade

    ABC

    (reprise)


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique