• Parfum du jour :

     

    Terre-mère :

           Toile d'Arnaud Bouchet

     Terre-mère
    en femme statufiée
    déesse féconde

    d’âge en âge
    procréatrice
    l’espèce se perpétue

    l’homme la vénère
    ses enfants l’honorent
    son prestige parfois se perd
    dans la gangue bleue
    de ses rêves évaporés…
    ---
    De tout temps
    l’artiste explore
    sa féminité

    ABC


    16 commentaires
  • Parfum du jour :

     

                                                                                                   Line

     

    Ange du ciel
    pour fleur endormie
    son cheval galope

    Ils ont cru voir un ange, entre étoiles et lune, ce n’était que le songe d’une fleur endormie, voyageant à califourchon sur un cheval de bois.

    Printemps en hiver
    juste un rêve
    leurs brumes s’épaississent

    Ils ont rêvé du printemps, au milieu de leurs brumes, ce n’était que la danse souterraine d’un parterre de fleurs sous son manteau d’hiver.

    Fleur ou ange
    de la terre au ciel
    le regard d’un enfant

    Ils ont piétiné les fleurs, se sont moqués des anges, leur hiver se prolonge morne et triste. L’enfant, en sa bulle, dessine ses espoirs.

    La vie renaît toujours au printemps.

    ABC


    12 commentaires
  • Parfum du jour :

     

    Krist Dimo

     

    L’homme bleu n’est pas givré
    juste stupéfait.

    Son grand-père, rouge,
    aurait affirmé « de mon temps… »
    son père, arc-en-ciel
    aurait souri « cool, restons zen ».

    Lui,
    reste coi,
    bouche bée.

    Son fils serait plutôt vert.

    Autre temps, autre saison

    la roue tourne

    l’homme bleu est d’hiver.


    ABC


    15 commentaires
  • Parfum du jour :

     

    Paon :

     

    Paon nocturne
    sous la flamme des projecteurs
    cadre noire
    tête blanche
    mirage ou rêverie
    l’oiseau s’envole
    abandonnant quelques plumes
    au songe d’une nuit d’automne

    ABC


    12 commentaires
  • Parfum du jour :

     

    Danse avec matou :

     
    Trois pas de danse
    de Duchesse et Thomas O’Malley
    leur vie bouleversée

    De l’aristochat au chat de gouttière toute barrières rompues, chacun des deux, en un pas vers l’autre, oublie où il est né.

    du classique au jazz
    sur un registre endiablé
    ils foxtrottent

    Est-ce réalité ? Est-ce un rêve ? Dans le regard de l’autre se savoir différent et pourtant aimé. Que va dire Madame ? Comment va réagir la bande ? L’amour a de beaux yeux et le sort en est jeté.

    danse avec matou
    au bonheur des bambins
    tout valse`

    Au risque du valet, à la force des amitiés, arriver à ses fins. 
    Madame imaginait-elle que sa tendresse câline lui permettrait, à elle aussi, quelques entrechats avec son notaire préféré ?

    famille recomposée
    entre matou et aristochats
    drôle d’héritage

     

    ABC


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique