•  

    Bonne fête :

     

    Bonsoir :

    Avant d'éteindre la lumière, je voulais juste te dire bonsoir, un simple bonsoir, comme un dernier sourire avant le plongeon dans l'obscurité, sous le regard de la lune dont le croissant se grignote en gourmandise nocturne.

    Avant d'éteindre la lumière, je voulais juste te dire au revoir, un simple au revoir, comme un dernier signe de la main avant le départ d'un train s'enfonçant dans le labyrinthe des rêves offerts par Morphée.

    Avant d'éteindre la lumière, je voulais juste t'offrir un bouton d'or, un simple bouton d'or, comme un dernier clin d'œil avant de fermer les paupières comme se ferment les volets sur le jour pour s'ouvrir aux songes de la nuit.

    Avant d'éteindre la lumière, je voulais juste,  je ne voulais rien d'autre que ton baiser sur le front comme celui que tu y déposais quand j'étais encore une enfant...

    Où que tu sois, je te dis "bonsoir et bonne fête, maman"

    ABC

     

    reprise d'un texte écrit en 2016

     

    Bonne fête à toutes les mamans qui passeront par ici aujourd'hui

     


    5 commentaires
  •  

    Pour toi, Notre Dame

    tristesse et consternation

    tous solidaires

     

    ABC


    14 commentaires
  •  

    Hortensias :

     

    "L'essentiel est invisible pour les yeux

    on ne voit bien qu'avec le cœur." St Ex.

    Au revoir Emmanuelle !

     

    ABC


    12 commentaires
  • voyage journalier :

     

    Il y a les besogneux qui, du matin au soir, piochent, binent et s’échinent…
    Il y a les rêveurs qui, au gré du temps, se promènent la tête dans les nuages…
    Il y a les penseurs qui, inlassablement, cogitent, méditent et réfléchissent…
    Il y a les utopistes qui, en toutes circonstances, s’emballent et idéalisent…
    Il y a les artistes qui, avec des mots, de la musique, des pinceaux, …, repeignent le monde…
    Il y a les économes qui, sou à sou, amassent sans penser ni dépenser…
    Il y a les volages qui, insouciants, n’aiment rien tant que s’amuser…
    Il y a les bâtisseurs qui, d’âge en âge, construisent pour la postérité…
    Il y a …
    Et puis, il y a toi, il y a moi, il y a nous qui, pas à pas, avançons dans la vie en pensant que chaque jour est un nouveau voyage …

    ABC

    (rediffusion)


    15 commentaires
  •  

    Vent et girouette :

     

    Le vent a ses colères
    qui bousculent nos terres
    qu’en s’y mêlent ses pleurs
    le ciel ouvre ses fontaines

    La girouette à la fête
    sans  résistance
    du vent, avec malice,
    se joue en complice
    en retrouvant son calme
    le vent l’embrasse
    d’une bise légère
    sans qu’elle perde la tête

    Le vent a ses douceurs
    ses caresses et ses mystères
    offerts avec tendresse
    pour que le ciel s’azure

     

    ABC

    Clin d'œil à Annie


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique