• voyage journalier :

     

    Il y a les besogneux qui, du matin au soir, piochent, binent et s’échinent…
    Il y a les rêveurs qui, au gré du temps, se promènent la tête dans les nuages…
    Il y a les penseurs qui, inlassablement, cogitent, méditent et réfléchissent…
    Il y a les utopistes qui, en toutes circonstances, s’emballent et idéalisent…
    Il y a les artistes qui, avec des mots, de la musique, des pinceaux, …, repeignent le monde…
    Il y a les économes qui, sou à sou, amassent sans penser ni dépenser…
    Il y a les volages qui, insouciants, n’aiment rien tant que s’amuser…
    Il y a les bâtisseurs qui, d’âge en âge, construisent pour la postérité…
    Il y a …
    Et puis, il y a toi, il y a moi, il y a nous qui, pas à pas, avançons dans la vie en pensant que chaque jour est un nouveau voyage …

    ABC

    (rediffusion)


    15 commentaires
  •  

    Vent et girouette :

     

    Le vent a ses colères
    qui bousculent nos terres
    qu’en s’y mêlent ses pleurs
    le ciel ouvre ses fontaines

    La girouette à la fête
    sans  résistance
    du vent, avec malice,
    se joue en complice
    en retrouvant son calme
    le vent l’embrasse
    d’une bise légère
    sans qu’elle perde la tête

    Le vent a ses douceurs
    ses caresses et ses mystères
    offerts avec tendresse
    pour que le ciel s’azure

     

    ABC

    Clin d'œil à Annie


    18 commentaires
  • Lettre au Père Noël :

     

    De moussaillon à Capitaine, il n'y a qu'un pas !

    Embauchée par Fanfan, me voilà promue par Dômi !!!

     

     Défi 215 :

    Pour lundi 28 janvier:

    "Qui suis-je ?"

    Écrivez une phrase qui parle de vous, sans vous décrire, mais à travers laquelle, ceux qui vous connaissent, à coup sûr vous reconnaîtront, (pas de nom, pas d'âge, pas de lieu d'habitation...), exemple Domî pourrait écrire :

    "Croqueuse de mots tout en étant Amiral, je tiens bon la vague grâce à mes moussaillons"

     

    Pour les jeudis poésies :

    le premier, une poésie que vous aimez et que vous pouvez écrire de tête

    Le second, une poésie qui évoque un de vos objets préférés

     

    P.S. N'hésitez pas à lire mes réponses aux commentaires, cela peut aider yes

     

    ABC


    32 commentaires
  •  

     

    Se côtoyer, sans trop rivaliser.

    Sur le mur de la chance,

    un pain surprise s'émiette et se partage.,

     

     

    Maître Rouge-Gorge lâchera le morceau

    quand il sera repu

     

     

    Rusé, le pinson des arbres

    saura trouver, non loin de là, de quoi se rassasier.

    Gros-bec où aviez-vous donc la tête ?

     

    ABC


    20 commentaires
  • En écho à Annie

     "J’accroche encore un songe aux branches d’une étoile »

    Accroches-en beaucoup
    tes songes resplendissent
    dans le soir qui s’endort
    en sa tendresse rose

    Accroches-en encore
    ta muse s’en inspire
    et à la tombée du jour
    réveillant les marquises
    fait danser ton enfance
    en sonnet harmonieux

    Accroches-en toujours
    comme autant de sourires
    éclairant nos veillées

    ABC


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique