• Graphisme :

     

    Pour la photo de la semaine de Patricia

     

    Graphisme :

     

    Graphisme géométrique

    sans neige

    et sans ski

    virage parallèle

     

    ABC

    (un clic sur la photo)


    15 commentaires
  •  

    Rêves chevalins :

      Franz Marc "Chevaux rêvant" 1913 - Aquarelle sur papier

    Pour l'herbier poésie d'Adamante

     

    Rêve arc-en-ciel
    d’une nuit chevaline -
    sommeil bleu

    ***
    Tendresse d’un soir
    à l’écurie –
    palette d’une berceuse

    ***
    Songes équestres
    aux rayons de lune –
    verte espérance

    ABC

     

    Rêves chevalins :

    les deux thèmes se rejoignant

    c'est aussi ma participation aux haïkus de Lénaïg

    Pleine lune
    méli-mélo de rêves
    sommeil agité

    ***
    courir tout le jour
    et dormir comme un bébé
    rêve éveillé


    ABC


    16 commentaires
  • Beauté, laideur :

    Jeudi poésie piloté par Jill-bill

     

    Beauté, laideur :

     

    Beauté, laideur :

     

    Beauté, laideur :

     

    Beauté, laideur

    notions très relatives

    pour Dame Nature

     tout est poésie

    si parfois elle pleure

    victime

    des caprices du ciel

    c'est pour chasser

    ses tempêtes intérieures

     

    Beauté, laideur :

     

    Beauté, laideur :

     

    ABC

    (un clic sur les photos)

     


    11 commentaires
  •  

    Sentiments !

     

    Baiser volé

    à un cœur meurtri

     

    Sentiments !

     

    ABC

    (clic sur les photos)


    13 commentaires
  • Alex Capus : « Le faussaire, l’espionne et le faiseur de bombes » :

    Alex Capus est né en Normandie en 1961, d’un père français et d’une mère suisse. Il vit jusqu’à cinq ans à Paris, puis en Suisse avec sa mère. Francophone écrivant en allemand, il publie son premier roman en 1994. Son œuvre a été récompensé par le Grand Prix de Pro Helvetia.

    Son roman biographique débute en 1924 et va parcourir une bonne partie du XXème siècle à travers la vie de trois personnages, Émile Gillièron, dessinateur, Laura d’Oriano, chanteuse de cabaret et Félix Bloch grand physicien pacifique, qui auraient pu, dans l’imaginaire de l’auteur, se rencontrer au détour d’un voyage…
    Trois biographies originales et intéressantes écrites en parallèle, pour trois personnages ayant vécu intensément le XXème siècle…
    Une belle découverte de trois fortes personnalités qui nous permettent de voyager au-delà des frontières en touchant du doigt l’importance des choix de vie…

    Nathalie Guibert : « Je n’étais pas la bienvenue » :

    Nathalie Guibert, journaliste au Monde a été la première femme à pouvoir vivre un mois dans le huis clos d’un sous-marin nucléaire.

    Seule dans un espace clos et très étroit avec soixante-quinze hommes, Nathalie Guibert a partagé le quotidien d’une fraternité secrète, solide et très soudée. Une véritable aventure qu’elle décrit avec beaucoup de tact, sachant évoquer et taire pour respecter la vie de chacun tout en ouvrant les yeux et le cœur sur un monde de promiscuité pour une mission dont les acteurs sont fiers…
    Je ne peux que recommander ce livre, écrit avec talent et délicatesse, qui m’a beaucoup plu.


    Mickaël Launay : « Le grand roman des maths de la préhistoire à nos jours » :

    Mickaël Launay entre à L’ENS Ulm en 2005 et obtient une thèse en probabilités en 2012. Depuis plus de quinze ans, il participe à de nombreuses actions de diffusion des mathématiques pour les enfants et le grand public. En 2013, il crée la chaine de vulgarisation Micmaths sur youtube.

    Redécouvrir les maths, d’une façon ludique, à travers leur histoire permet de les aimer sans difficultés. Un vrai bonheur de revisiter les mathématiques avec Mickaël Launay. Je reconnais que les maths ne m’ont jamais rebutée, mais que là j’ai révisé tout le programme de géométrie et d’algèbre comme une récréation. Ha si seulement les théorèmes pouvaient toujours être découverts et appris de cette façon !
    Comme le dit si  bien l’auteur « Si vous n’avez jamais rien compris aux maths, s’il vous est même arrivé de les détester, que diriez-vous de leur donner une seconde chance ? » Personnellement je vous y engage.

    ABC


    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires