• Nénuphar :

     

    Pour la photo de la semaine de Patricia, avec un petit décalage, la photo est de la semaine dernière.

     

    Belle rencontre :

     

    Belem

    à l'écart de la foule

    rencontre nénuphar

    sous un soleil de plomb

     

    ABC

    (un clic sur la photo)


    1 commentaire
  •  

    Derrière la vitre
    L’ombre d’un menhir
    Le noir souriceau  s’abrite
    Des larmes du jour
    Les gouttes s’accumulent
    En grise mine
    Oserais-je encore
    Rêver au soleil nouveau
    D’un jour sans chagrin
     
    ABC

    Pour l'herbier poésie d'Adamante

     


    7 commentaires
  • Famille

     

    Trois générations

    six personnes pour sept familles

    jeu indémodable

    ***

    Grande tablée

    autour du patriarche

    fête de famille

    ***

    Triste adolescence

    sur les chemins de l'exode

    sans famille

     

    ABC


    13 commentaires
  •  

    Jacarandas :

     

    De nombreuses villes portugaises dont Lisbonne se parent de ce bleu violet flamboyant entre la mi-mai et début juin.

    Les jacarandas sont très présents, dans les rues, dans les parcs autour de la place Marques Pômbal et vers Belem.

     

    . Jacarandas :

     

    Jacarandas :

     

    Les portugais ont importé le jacaranda du Brésil.

     

    Jacarandas :

     

    C'est un enchantement comme une poésie bleue

    se mariant très harmonieusement avec la gentillesse portugaise.

     

    Jacarandas :

     

    ABC

    (un clic sur les photos)

     


    13 commentaires
  •  

    Découverte :

     

    Monument des découvertes

    œuvre du sculpteur Leopold de Almeida

    Un parfum de grand large flotte encore sur Belém, embarquement  pour le rêve et l'imaginaire d'outre-mer. "Bethléem", en portugais, fut le port d'attache des vaisseaux du pays qui, dés le 15eme siècle, se lancèrent sur les mers inconnues, à la découverte de terres à conquérir et à convertir, et à la recherche de nouvelles richesses.

    Haut de 52m, ce monument fut élevé en 1940 et achevé en 1960 à l'occasion du 500eme anniversaire de la mort d'Henri le navigateur. Il représente l'immense proue d'un navire sur laquelle l'infant ouvre la voie à une foule de personnages parmi lesquels le roi Manuel, Camoes et Nuno Gonçalves.

    Non loin de là, à l'entrée de l'église de Santa Maria, se trouve le tombeaux de Vasco de Gama.

     

    Découvertes :

     

    ABC

    (un clic sur les photos)

     


    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires