• Secret d'étang :

     

    A mi-parcours :

    Création d'Adamante


    Perplexité, doute, jovialité, indifférence, déception, amertume, partage, bien-être, tous les masques de sa vie défilent devant elle, comme un pêle-mêle de photos éparpillées au hasard, sur le reflet d’un ciel presque sans nuage.

    Sourire ou grise mine
    ses diverses facettes  s’exposent-
    Masque après masque

    Des nuages il y en eut, des bobos aussi, tâches en touches, ombres rouges et idées noires à repousser hors cadre.

    Dans l’intimité
    se la jouer baba-cool -
    simple mise à nu

    Elle, pas elle, pas tout à fait elle, morceau par morceau, elle reconstitue le puzzle de son enfance jusqu’à ce jour. Son sourire énigmatique ne dit pas ce qu’elle en pense.

    Chaque pièce
    pour se construire
    sa vie se bâtit

    Non ce n’est pas un rêve, c’est elle en sa vision du jour. Perplexité, doute, jovialité, indifférence, déception, amertume, partage, bien-être, sans oublier l’humour qu’elle associe à la joie. Son baluchon est prêt pour continuer son propre jeu de piste.

    Fin de la pause
    reprise après la mi-temps -
    boussole en tête

    ABC


    13 commentaires
  • Secret d'étang :

    petit chêne aux feuilles d'or :

    Photo Nathalie Manaud


    Sous un ciel sombre tant de hargne déversée dans le lit des cours d’eau. Champs, bois et sentiers surnagent.

    Baignade forcée
    au bord des rives submergées -
    les arbres pataugent

    Pour la première fois, le petit chêne aux feuilles d’or se contemple dans le miroir qui l’entoure. Il eut si soif cet été, il a tant bu cet hiver ! Est-ce un mirage ? Il croit rêver dans ce paysage aquatique. Il songe à apprendre à nager.

    Brillance d’or
    d’un faible rayon de soleil –
    premier portrait

    Ne regarder que l'éclat d’un instant en évitant de voir la catastrophe environnante. Le petit chêne est jeune, beau et dynamique, il s’adaptera aux situations extrêmes. Il ignore la répétition, la lassitude, la désespérance, autour de lui tout est si magique !

    En artiste peintre
    Dame Nature cache sa tristesse
    d’un voile d'élégance

    Dis-moi, Terre-Mère, est-ce pour consoler les jours que tu m’as conservé mon habit de lumière ? Que les flammes des arbres brillent encore aux couleurs d’automne ? 


    Splendeur fugitive
    chassant les idées noires
    aux caprices des vents

    ABC


    17 commentaires
  • Secret d'étang :

     

    En partage :
                                                                                                   henri_rousseau_le_reve_1910_detail


    Les yeux écarquillés, ils surveillent. Après l’au revoir, vont-ils vraiment le perdre ? Se souviendra-t-il d’eux ? Ils l’ignorent et regardent médusés. Dans leur cachette luxuriante, ils sont tapis comme à l’affut.

    Un pas après l’autre
    le petit d’homme s’éloigne
    la jungle est figée

    C’est dans ce décor de rêve qu’il a grandi, qu’ils l’ont élevé. A la porte du village, il ne se retourne pas. Surpris par sa première rencontre le voilà subjugué. L’appel de son monde semble le happer. Ils ne peuvent se résigner à partir.

    Comme statufiés
    dans leur cadre de verdure -
    Mowgli tourne la page

    L’aventure fut si belle. Ils l’ont porté à cœur de bête, le poussant à être lui-même à cœur d’humanité. L’enfant deviendra homme sans jamais oublier celles et ceux qui l’ont bercé.

    D’un monde à l’autre
    entre rêve et réalité
    la vie en partage

    ABC


    14 commentaires
  • Secret d'étang :

     


    Photo d'Adamante


    Au royaume des arbres chaque pousse a sa place à défendre, du sol au ciel, un véritable parcours du combattant.


    Quelques torsions
    pour rejoindre le soleil
    l’arbre se sculpte

    L’un droit comme un i grandit plus vite que l’autre. Le tronc du voisin, en contorsionniste, grignote sa part des rayons du soleil. L’arbre sculpte sa silhouette. L’astre du jour brille pour tous.

    Courbes et révérences

    leurs ramures s’entremêlent

    en cousinage

    Le plus fort n’est pas toujours celui que l’on pense, l’un est le chêne l’autre le roseau.  Les deux tentent de sauver leur place, en jouant des coudes, dans la hiérarchie naturelle.

    Bossu, tordu
    sa vaillance le rehausse
    sans lierre sur son tronc

    Différent et beau par sa force de caractère. Sa simple volonté de trouer son passage l’ennoblit. Il s’incline, se redresse, pour chaque année offrir sa tendre verdure au ciel printanier.

    Toutes jeunes pousses
    ne gagnent pas le gros lot
    hasard et chance

    d’une nature impitoyable
    la faiblesse tue
     

    ABC


    23 commentaires
  • Secret d'étang :

     

     Photo Nathalie Guillon-Manaud© -scène d'hiver en creuse-


    Douceur campagnarde

    d’un tableau impressionniste
    L’hiver s’expose
 

    ***
    Saison du blanc
    boules de laine sur lit de neige
    leur mangeoire aimantée

    ***

    Raie de lumière
    caressant leur quotidien
    Panurge au pré

    
***
    Pose sur image
    je vois ce que je regarde

    j’aime ce que je vois

    je goûte la candeur champêtre
    sucre d’orge du jour

    

ABC


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique