•  

    Marguerites :

     

    Marguerites :

     

    Coquetterie de marguerites

    elles peaufinent leur toilette

    avant d'exposer leur pétales

     

    ABC


    16 commentaires
  • Simple outil

    ouvrant de nombreuses portes-

    c'est moi qui jardine

    ***

    Savoir débrancher

    pour éviter l'esclavage

    fermer une fenêtre

     

    en ouvrant les fenêtres

    - saine respiration

     

    ABC

     

     rediffusion en vue du rythme estival


    12 commentaires
  • Mon autre jardin des fleurs :

    Pour la photo de la semaine de  Patricia :

     

    Au claire de la lune (fin) :

     

    Au creux de ses branches

    dans un nid douillet

    mon cèdre

    a recueilli

    un poussin de lune

     

    ABC

    (un clic sur la photo s'impose)


    14 commentaires
  • Parfum du jour :

     

    Choisir :

    Angelica Kauffmann, Autoportrait hésitant entre la Musique et la Peinture

     

    Chance et richesse
    D’avoir plusieurs passions –
    cordes à son arc

    Au royaume des chances, elle possédait la richesse des passions, en gerbe de talents qu’elle rêvait d’assouvir. Le temps, la vie, les conseils devaient l’aider dans son choix.

    Le temps lui dit d’être patiente.
    La vie lui dit de suivre son chemin.
    Le premier conseiller lui dit blanc.
    Le second lui dit noir.
    Le troisième préféra se taire…

    En son cœur
    chantaient les notes de musique
    lyre en délire

    Au bout de ses doigts
    dansaient pinceaux et couleurs
    en œuvres d’art

    Trottant dans sa tête
    joyeuse farandole de mots
    richesse d’une plume

    Chacun plaidant pour sa cause et la belle, ayant envie de tout, dut se décider entre tout ou rien. Privilégiant le pinceau, elle n’abandonna pas pour autant notes et mots qu’elle enfouit dans son jardin secret, le cultivant avec amour.

    Loin d’Angelica
    au creux de ses émois
    elle se construit

    Chaque corde trouvant sa place, elle trouva son style.

    Le temps lui donna raison,
    La vie traça sa route.
    Le premier conseiller soupira.
    Le second fronça les sourcils.
    Le troisième garda le silence.

    Pour s’épanouir
    elle resta toujours elle-même
    au risque de ses choix

    Si par hasard, tu passes sous ses fenêtres à la tombée du jour, tu l’entendras chanter ses refrains aux étoiles éclairant ses états d’âme.

    ABC


    7 commentaires
  • Rentrée :

     

    Air chaud
    frappant à ma porte
    l’été se réveille

    ***
    D’une saison à l’autre
    un solstice
    - sa nuit musicale

    ***
    l’horloge sonne l’heure
    du partage des fruits de saison
    avec les oiseaux

     

    ABC


    11 commentaires