• Pour l'herbier -poésie d'Adamante

    sur une œuvre de Martiros Hakopian

     

    Herbier-poésie :

     

     Taches d’encre
    Rayons de miel
    Au mélange des genres
    S’amorce une harmonie

    De dilemme en dilemme
    Se compose
    La mélodie de soi
    Au jardin de vie

     
    ABC


    11 commentaires
  • Écriture :

     

    Premières lettres
    à l’encre violette
    - cauchemar de jeunesse

    ***
    Les mots s’écoulent
    au gré de mon imaginaire
    est-ce-moi qui écris ?

    ***
    Jonglerie de mots
    renaissant en poésies –
    rimes en liberté

    ABC


    10 commentaires
  •  

    Lézarder au soleil !

     

    ABC

    (un clic sur la photo)


    16 commentaires
  • Miel de pissenlit :

     

    Rayonnante au soleil

    chaleureuse en pot

    bienfait de son miel

     

    Miel de pissenlit :

     

    Miel de pissenlit :

    Dans un pré non traité, ramasser les fleurs de pissenlit vers midi, bien ouvertes et en plein soleil. Ne garder que la fleur (pas de tiges). Étaler votre récolte pour la laisser reposer pendant deux heures. Mettre les fleurs dans une casserole et les recouvrir d'eau froide (j'avais 400grs de fleurs, j'ai mis 2 litres d'eau). Porter lentement à ébullition et laisser bouillir un petit moment. Puis laisser reposer pendant plusieurs heures, voire toute une nuit.

     

    À l'aide d'un tamis, récupérer tout le bouillon de cuisson en pressant bien les fleurs de pissenlit pour en sortir tout le jus. Peser le jus et y incorporer le même poids de sucre roux et un citron entier coupé en très fines lamelles. Porter à ébulition dans une bassine à confiture, très lentement en tournant régulièrement, et laisser cuire à petit bouillon, jusqu'à obtenir la consistance du miel (au minimum 3/4 d'heure). 

    Mettre en pots, attendre que le miel soit froid pour couvrir. (J'ai obtenu 5 pots)

    Miel de pissenlit :

    (J'ai fait un mixte entre plusieurs recettes, vous en trouverez plusieurs sur internet)

    ABC

     


    25 commentaires
  • Née de l'arc-en-ciel :

     

    Au royaume des fées, j’ai rencontré un éléphant bleu,
    Au pays des lutins, j’ai croisé un tigre vert,
    Au jardin des princes, j’ai côtoyé un singe jaune,
    Au cirque des illusionnistes, j’ai aperçu un loup rouge,
    Mais dans mes songes, tous les renards sont blancs.
    Et pourquoi pas ?
    Puisque je suis née de l’arc-en-ciel, un beau jour d’orage,
    Sous un ciel noir d’un été torride.
    Je suis née de l’arc-en-ciel qui avait jadis épousé la lune,
    Pourtant amoureuse du soleil.
    Oui, je suis née de l’arc-en-ciel,
    Et depuis erre sous la plume bohémienne d’un poète inconnu…

    ABC

    Pour le thème d'avril de la Petite Fabrique d'Écriture


    17 commentaires