• Promesse :

     

    Promesse des pas

    qui cheminent sur la sente

    à la recherche de soi

    au cœur de l'offrande

    d'une nature généreuse

     

    Promesse de soi

    avançant pas à pas

    entre terre et schiste

    vers les couleurs vitales

    que ravivent le temps

     

    Promesse silencieuse

    d'une source vive

    qu'alimente le désir

    d'avancer à son rythme

    vers son propre lendemain

     

    ABC

     

    en écho à Azalaïs

     

    Blog en demi-pause


    14 commentaires
  • Pour ce second jeudi poésie j'ai proposé "éclat"

    Éclat :

     

    Éclats de vie

    Premiers frissons
    Éclat des yeux

    Dernière colère
    Éclat de voix

    La porte claque
    Éclats de verre

    Réconciliation
    Éclats de rire

     

    ABC

     


    18 commentaires
  • Une minute pour convaincre, défi 179 :

     

    À la foire aux coups de cœur, vous avez une minute pour convaincre

    et nous faire craquer pour un de vos objets favoris

    (un objet et un seul, il vous faut être bref et très persuasif)

     

    Tout en tenant la barre

    je ne perds pas le cap

    en tentant de vous convaincre

     

     

    Coup de foudre, coup de cœur en Irlande

    où chaque porte était ornée d'un heurtoir

    tous plus beaux les uns que les autres

     

    j'ai  adopté mon préféré

    je l'ai baptisé "Gudule"

    et depuis

    Une minute pour convaincre, défi 179 :

    Faites-moi plaisir

    dites-moi que vous aussi

    Vous l'aimez

     

    smile

     

     

    ABC


    29 commentaires
  • Pour ce jeudi poésie chez les croqueurs, j'ai proposé le mot "onde"

    Onde :

     

    J'ai choisi une fable dans laquelle, malgré l'onde pure, le plus féroce a eu raison du doux.


    Le Loup et l'Agneau

    La raison du plus fort est toujours la meilleure :
    Nous l'allons montrer tout à l'heure.
    Un Agneau se désaltérait
    Dans le courant d'une onde pure.
    Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
    Et que la faim en ces lieux attirait.
    Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
    Dit cet animal plein de rage :
    Tu seras châtié de ta témérité.
    - Sire, répond l'Agneau, que votre Majesté
    Ne se mette pas en colère ;
    Mais plutôt qu'elle considère
    Que je me vas désaltérant
    Dans le courant,
    Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
    Et que par conséquent, en aucune façon,
    Je ne puis troubler sa boisson.
    - Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
    Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
    - Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
    Reprit l'Agneau, je tette encor ma mère.
    - Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
    - Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
    Car vous ne m'épargnez guère,
    Vous, vos bergers, et vos chiens.
    On me l'a dit : il faut que je me venge.
    Là-dessus, au fond des forêts
    Le Loup l'emporte, et puis le mange,
    Sans autre forme de procès.

    Jean de la Fontaine (1621-1695)

     

    Le loup reste le loup, ne l'oublions jamais

    ABC


    15 commentaires
  • Au fil des jours :

     

    Lilou a repris la barre pour un jeudi poésie libre de thème

     

    Au fil des jours

    Un chemin de froid
    Pour une rupture de cœur
    Un ami qui s’en va
    Sans laisser son adresse
    La vie poursuit sa route
    En bourrasques d’hiver

    Un chemin de joie
    Pour un simple clin d’œil
    Un ami qui comprend
    En envoyant un signe
    La vie qui sourit
    Comme rayons de soleil

    Un chemin de croix
    Pour un travail sur soi
    Une main qui se tend
    En ouvrant grand sa porte
    La vie qui revit
    Avant même le printemps

    Un chemin de foi
    Pour affronter les jours
    Un ami qui partage
    Sans jamais critiquer
    La vie qui s’apaise
    En attendant demain

    ABC

     


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique