• Partage :

    Secret d'étang :

    Partage :
                                               (photo Adamante)

    Absent le chat les souris dansent, dans le royaume des rongeurs, au pays creusois comme en diverses campagnes…


    Toit sur toit
    pour grenier à foin
    belle aubaine

    
Gouttière haute, gouttière basse, pour pluie et neige, couloir ou abreuvoir des quatre pattes et oiseaux de passage…

    Porte fermée
    réserves bien à l’abri
    rongeurs au chaud

    Un petit espace, une faille, un nid douillet pour Dame Fouine et ses petits. Monsieur chasse, à la belle étoile, perturbant le somme des habitants du logis. Course sur les tuiles, fuite dans les gouttières, bagarre si le chat s’en mêle, tapage nocturne…

    Espace partagé
    à chacun son étage

    au gré de l’homme


    Autrefois le bétail était en bas, l’homme au-dessus profitait de sa chaleur. Ici, aujourd’hui, les bestioles grouillent en haut, en bas l’homme a son confort… Au clair de lune, l’un se repose, l’autre mène sa vie, l’espace, dit-on, appartient au premier habitant…

    Style distinctif
    de l’habitat campagnard
    signature locale

    tout le charme de nos régions
    
leur architecture

    ABC


  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Janvier à 00:53

    Comme si on y était ,-)

      • Jeudi 13 Janvier à 11:09

        D'accord avec jill... je m'imagine bien dans ce logis, même avec ses habitants indésirables.

        Bises et douce journée.

    2
    Lundi 10 Janvier à 05:24
    Un beau texte poétique sur cette vieille masure. Belle semaine.
    3
    Lundi 10 Janvier à 06:29

    Bien écrit 

    coolclown

    4
    Lundi 10 Janvier à 08:50
    erato:

    Un très beau texte très expressif  , on l'imagine aisément! 

    Belle semaine , bises Annick

    5
    Lundi 10 Janvier à 08:51

    C'est tout à fait cela Annick, bravo !

    Bises et bon début de semaine - Zaza

    6
    Lundi 10 Janvier à 09:28

    tu as su donner beaucoup de vie et de poésie à cette porte un peu triste, bises et bonne journée

    7
    Lundi 10 Janvier à 09:41

    Le petit monde de la nuit s'en donne à coeur joie dans les vieux greniers, dérangeant bien souvent les locataires du dessous; mais c'est aussi une façon de retenir "la vie " d'une vieille demeure ! 

    Une histoire à vivre au moins une fois 

    8
    Lundi 10 Janvier à 10:22

    Bonjour Annick,

    Nous aimons tous ces lieux mystères qui portent la marque des ans ! Merci et bravo ! cool

    Amicalement.

    Annie

    9
    Lundi 10 Janvier à 10:25

    C'est aussi tout à fait cela ! un texte qui me renvoie aux galopades entendues dans on enfance au dessus dans les greniers ...

    Des comme cela il n'y en a plus guère restées dans leur jus

    bien beau texte

    10
    Mardi 11 Janvier à 10:52

    bravo pour ton très beau texte

    les rongeurs sont au chaud chez toi et chez moi ils pullulent dans les champs happy

    bonne journée

    bisous

    patricia

    11
    Mardi 11 Janvier à 14:08

    Mon com est parti dans les limbes...
    Elle est bien là, l'atmosphère des vieilles maisons avec les galopades nocturnes, les grincements, les feulements...

    Même chez nous dans une maison plus récente, la nuit j'entends des bruits, fouines, souris ? Sous les combles,  là où le chat ne peut pas aller...

    Bises Anick

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :