• Cauchemar, jeudi poésie :

    Lettre au Père Noël :

     

    Marie Chevalier est à la barre, merci à elle de nous avoir conduit sur le chemin des rêves...

     

    Carambar, quel cauchemar !

    Je t’écris pour te dire
    Point la peine de venir
    La porte est fermée
    Le verrou cadenassé
    Seul, le trou de la serrure
    Reste comme ouverture
    Si tu y colles un œil
    Tu apercevras le seuil
    D’une vieille chaumière
    Sombre sans lumière
    Par terre des armures
    Quelques couvertures
    Un terrible silence
    Une déroutante absence

    Je t’écris pour te dire
    Point la peine de venir
    Le jardin est saccagé
    Plus un fruit au verger
    Le ciel tombe en pleurs
    Sans arroser les fleurs
    Les empreintes de pas
    Ne te guideront pas
    Une tornade a ravagé
    L’unique sentier
    Le vent sans pitié
    A achevé le chantier
    Rode ici la démence
    Sans aucune décence

    Je t’écris pour te dire
    Point la peine de venir
    Ouf ! Je suis réveillée
    J’ai réussi à chasser
    De la nuit noire
    Ce terrible cauchemar
    Je mange des carambars
    Et autres malabars !!!

    ABC


    (reprise d'un texte publié dans "Pêle-mêle")


  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Mars à 06:26

    C'est vrai qu'en ce moment, pas la peine de venir, la porte de chez moi reste close et je ne frappe pas non plus à celle de mes voisins. Espérons que ce confinement va permettre au trou de la serrure de redevenir la grand trou d'une porte géante ouverte sur la vie...

    2
    Jeudi 19 Mars à 06:49

    en ce moment oui la barrière reste fermée mais nous faisons un tour dans le jardin mais ce silence est pesant, s'occuper oui il le faut et garder toujours la même façon de vivre sans les sorties

    bises amicales et merci le blog de ce lien qui nous uni

    3
    Jeudi 19 Mars à 07:02

    Bonjour ici pas aussi strict le confinement nous pouvons nous balader mais par 2 et à 2 mètres de distances, une personne dans les magasin par 10 mètres carré et pas plus de 30 minutes, pour moi cela ne change pas grand chose vu que je vis comme d'habitude sauf que je me lave les mains plus souvent, je fait mes deux balades par jours, je vais m'asseoir avec mon voisin mais en respectant la distance il y a juste que je n'aurais pas mes petits enfants pour Pâques bonne journée

    4
    Jeudi 19 Mars à 07:44

    Entre cauchemar et réalité pour la planète entière, personne ne reçoit plus personne et ce jusque... sarcastic Reste le téléphone et le net !!!

    5
    Jeudi 19 Mars à 08:35

    Mais c'est vraiment un cauchemar ce confinement Annick. Prends soin de toi.

    Bisous, bisous

    6
    Jeudi 19 Mars à 08:40

    un cauchemar dans le cauchemar , un enfermement dans un autre, un histoire à tiroirs, bises et bonne journée

    7
    Jeudi 19 Mars à 08:43

    C'est si bien dit 

    Doucettement glissées 

    Les consignes passent mieux

    La serrure assure l'essentiel

    Tu es formidable!

    Merci pour ta pointe d'humour 

    ça fait du bien !cool

    8
    Jeudi 19 Mars à 09:18

    J'aime beaucoup ce poème.

    Je suis contente de le retrouver ici.

    Mieux vaut que ce soit un cauchemar... :)

    Passe une douce journée. Bises.

    9
    Jeudi 19 Mars à 10:33
    Joli poème mais pas très gai. Bisous
    10
    Jeudi 19 Mars à 11:07

    Heureusement qu'il y a les carambars et autres malabars, pour guérir de ce cauchemar !

    11
    Jeudi 19 Mars à 11:33

    Il nous reste encore le bleu du ciel, les chants d'oiseaux, toutes les couleurs printanières et nos échanges virtuels qui donnent du baume au coeur en éloignant par moments le cauchemar qui rôde !

    12
    chatondaniel
    Jeudi 19 Mars à 11:37

    Malgré tout, je t’écris pour te dire que ce petit poème est magnifique. Bonne journée. Daniel

    13
    Jeudi 19 Mars à 15:20
    colettedc

    Oui, il en va ainsi partout point d'accès et point de sorties ! Que ce temps passe sans trop de fracas d'un côté de l'océan comme de l'autre ! C'est le meilleur souhait que l'on puisse se faire ! 

    Bravo pour ton poème Annick ! J'♥ beaucoup !

    Amitiés♥

    14
    Jeudi 19 Mars à 17:15

    Et je t'écris et viens te voir à travers l'écran, la porte n'est pas encore fermée

    15
    Jeudi 19 Mars à 21:36
    erato:

    Quel cauchemar terrible mais très joliment dit.

    Douce soirée, bises Annick

    16
    Vendredi 20 Mars à 17:19
    annie

    Bonjour Annick,

    Oh oui chassons ce cauchemar grâce à nos mots ! Oh oui chassons les maux encore, grâce à nos mots...


    Je reviens des courses, l'appétit est toujours là, mais j'avais  envie de pleurer... Parfois le cocasse de la situation me donne le four rire ! Le monde est bien malade !

    COURAGE et amitiés. Bravo pour cet écrit magique !cool

    Annie

    17
    Vendredi 20 Mars à 19:30

    Un tres beau poème  que je ne connaissais pas , tu as bien fait de le rééditer ici .

    Bonne soirée 

    Bises 

    18
    Dimanche 22 Mars à 14:46
    Renée

    La fin est amusante heureusement parce que même si ça parle de tempête, celle qui frappe le monde en ce moment ressemble bien a ton cauchemar! Bisous bisous ici c'est permis

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :