• A la rame :

    Tour de demain :

     

     

    A la rame :

     

    A la rame
    Parfois à la ramasse
    Les mots glissent
    Les mots s’enfuient
    Rebelles
    Sur l’onde du papier
    Ils m’échappent
    Je tends ma voile
    J’implore le vent
    Voyelles et consonnes
    Se jettent à l'eau
    Une de trop
    Une de moins
    Faute ou étourderie
    Mauvais hasard
    Quelques dents grincent
    Des sourcils se plissent
    Je verse une larme
    L’orthographe résiste
    Luttant sans arme
    Je m’entête
    Ma plume m'impose
    Ses imperfections

     

    Au gré du courant
    A la rame
    Comme à la ramasse
    Sans compassion
    Blessures et doutes
    Solidement ancrés
    Au cœur de soi


    ABC


  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Mai à 06:44

    Très beau dessin : l'écriture est un voyage dont les mots sont des vagues. J'aime beaucoup ton poème. Beau week-end et à lundi.

    2
    Vendredi 25 Mai à 06:49

    Un très très beau texte qui me touche

    3
    Vendredi 25 Mai à 07:13

    Bonjour d' mon jardinJe te rassure 

    Tes mots sont justes 

    Si vrais 

    J'ai bien aimé

    Te lire .........

     

    4
    Vendredi 25 Mai à 08:17

    Écrire n'était pas forcément une évidence lorsque j'étais enfant et les zéros en orthographe m'ont longtemps accompagnée.

    Ton poème m'émeut beaucoup.

    Merci pour tout, ABC.

    Bises et douce journée.

    5
    Vendredi 25 Mai à 08:43

    Un texte qui raconte joliment ta longue histoire avec les lettres et les mots.

    Ecrire n'est pas une grande mer tranquille...

    6
    Vendredi 25 Mai à 08:48

    Quel talent 

    7
    Vendredi 25 Mai à 09:36

    j'aime beaucoup ton interprétation du dessin de Jama...une vision poétique des mots qui s'échappent lorsque l'on "rame"  !

    8
    Vendredi 25 Mai à 09:49

    Des mots magnifiques Annick pour accompagner ce tableau. Pas toujours évident de trouver l'inspiration pour écrire.

    Bises et bon vendredi

    9
    Vendredi 25 Mai à 10:36

    Les mots à la couleur d'enfance, parfois blessés, parfois blessants mais toujours cet appétit de vivre et de créer , de les "tordre " et de les choyer !

    Doublement merci pour ce texte et pour tes mots déposés chez Jamadrou

    10
    Vendredi 25 Mai à 10:44
    LADY MARIANNE

    des vagues de mots plus ou moins fortes selon les émotions-
    un joli poème - belle journée-

    11
    Vendredi 25 Mai à 10:50

    si toi tu es à la ramasse alors moi je suis complètement larguée, noyée, je glougloute lamentablement! C'est très fort!

    bises et bonne journée

    Je suis aussi dans les rames mais d'une autre nature, je plante des rames pour mes haricots!

    12
    Vendredi 25 Mai à 12:00

    Quel joli poème sur fond de mer de mots sur lesquels il faut ramer dur.

    13
    Vendredi 25 Mai à 13:37

    J'aime beaucoup ton texte!

    Les mots ressemblent aux marées, ils vont et viennent

    Se noient dans les sillages des pensées

    La plume telle un petit bateau

    Continue de griffer malgré tou

    Les ondes du papier

    14
    Samedi 26 Mai à 04:10
    colettedc

    C'est excellent, Annick ! Mille bravos ! Bonne fin de semaine ! Amitiés♥

    15
    Samedi 26 Mai à 18:18

    quand la poésie sert la précision : très beau poème tout simplement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :