•  

    A l'horizon du futur (3) :


    Au-delà des cheminées,
    Des montagnes et des vallées,
    Au-delà des moulins à vent

    A l’horizon de mes rêves d’enfant,
    
Je vois un père Noël bleu,
    
Sur une planète rouge,

    Voyageant à bord d’un char à chenilles 

    Pour distribuer des fleurs de lune
    
Aux elfes de mars.

    Drôle de rêve me direz-vous et pourtant :

    En allant visiter le jardin, bien gardé des contes de Noël, j’eus la chance de faire connaissance avec Brin de Malice, lutin ingénieux et bricoleur, bras droit du Père Noël.
    Brin de Malice, en toute confidence, m’avoua faire les mêmes rêves que ceux de mon enfance, et espérer, un jour, être ce Père Noël bleu sur la planète rouge…
    Je garde fidèlement ce secret, pour ne point heurter la confiance du Père Noël rouge de notre planète bleue. 
Celui-ci est intimement persuadé d’être UNIQUE, et qu’il soit jaune, vert ou bleu qu’aucun autre Père Noël ne pourra jamais, ici ou ailleurs, le concurrencer.



    Mais, chaque année, quand la magie de Noël brille dans les yeux des enfants de la terre, je me demande si, un jour, à l’horizon du futur, elle brillera aussi pour les elfes de Mars ?



    Puisse la magie de Noël briller aussi dans vos cœurs et dans ceux de tous ceux que vous aimez !



    ABC
    Ilustration Solizaan


    13 commentaires
  • Souverain, Souveraine !!!

    Fulberte :


    Au pays des santons
    Fulberte rencontre sa compagne de cœur
    conciliabules sans fin


    ABC


    11 commentaires
  • Souverain, Souveraine !!!

     

    Léger !

    Léger petit fantôme de l'hiver
    Accroché aux branches d'un rosier
    Fondant, autant que charmant
    Viendrait bien se réchauffer
    chez Maîtresse JB


    ABC


    25 commentaires
  • Souverain, Souveraine !!!

     

    Souverain, Souveraine !!!

    Souverain, Souveraine
    Peu importe son prénom
    Pourvu qu'il puisse enchanter
    la cour de récré de Maîtresse JB !

    ABC
     


    19 commentaires

  • Les rayons de soleil de l’après-midi, malgré la grisaille matinale
    me donnent envie de déposer en mon jardin, des mots offerts à Sedna :


    La nature encore en éveil
    s’assoupit lentement
    au rythme des arbres qui se dénudent
    Un ultime rayon de soleil
    un autre puis un autre
    demain une dernière révérence
    demain, au revoir et à bientôt
    aujourd’hui une goutte de son miel
    cadeau avant l’hiver
    il n’arrivera que fin décembre
    offrant peut-être aux paysages
    un doux manteau blanc…

    Les saisons n’ont pas d’âge.


    ABC


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique