• Voyage manqué :

    Nouveau thème :I

    Thème :

    - Une vendeuse de chaussures
    - Un joueur d'accordéon
    - Un trousseau de clés
    - Une grotte préhistorique
    et le verbe : voyager,

     

    Il jouait de l’accordéon
    Elle vendait des petits souliers
    Ils accordèrent leur violon
    Trouvant chaussures à leur pied

    C’était hier, pour la première fois il avait regardé ses yeux écarquillés le contemplant émerveillée, lui, l’artiste poète et bohême, vivant de quelques vers et de l’air du temps !

    Elle, tous les jours le nez par terre à regarder les pieds des autres : un pied gauche, un pied droit que de pieds à chausser, dans l’espoir de s’échapper, bien loin des boîtes de souliers. 

    Ils n’avaient que le dimanche pour souffler et prendre leur pied.

    Il jouait de l’accordéon
    Elle vendait des petits souliers
    Du Mexique jusqu’au Japon
    Ils songèrent à voyager

    Ce ne fut qu’un rêve passager, trop vite abandonné, entre bottes et mocassins, entre notes et refrains…

    Il jouait de l’accordéon
    Elle vendait des petits souliers
    En ratant leur partition
    Ils brisèrent leur destinée

    Pendant longtemps je l’ai vu courbée derrière sa vitrine, chausse-pied d’une main, dans l’autre un escarpin. 
Aujourd’hui où est-elle ? Que fait-elle ? A qui, A quoi rêve-t-elle ? la seule chose dont je me souvienne, c’est :

    qu’elle vendait des petits souliers
    Qu’il jouait de l’accordéon
    Que la vie les a séparés
    Par manque d’ambition

    Assis sur un banc de pierre faisant face à la mer, son trousseau de clés, en ut, en fa, en sol, rythmant les accords de sa panoplie de mélodies, lui, laisse courir ses doigts sur son piano à bretelles, en fredonnant les nombreuses symphonies échelonnant sa vie.
    Ce long monologue musical, glisse de la grotte préhistorique des souvenir de leur première rencontre, à sa solitude d’aujourd’hui. De l’un à l’autre que d’envies inassouvis !!!

    Il jouait de l’accordéon
    Elle vendait des petits souliers
    Un désaccord de leur violon
    Les a trop vite déchaussés

    ABC

     

    Étant absente je ne peux faire la liste des participants

    merci de vous signaler en commentaire

    Je viens vous lire dès que possible

     

    Prochain thème à publier chez vous le samedi 12 octobre,

    "Quelle surprise!
    Au petit matin nos trois arbres avaient sauté ...
    Quelle tristesse!
    Où vont nicher les petits oiseaux?"
     

    merci de me prévenir de votre participation au plus tard la veille avant 18h


  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Septembre à 04:19

    On ben zut alors ça semblait si bien parti pour ces deux-là... la clé du bonheur n'ouvre pas toutes les portes... merci ABC, en ligne ce samedi et en route pour le défi suivant...

    2
    Samedi 14 Septembre à 06:27

    C'est joliment tourné et ça me fait penser à la chanson de Barbara "Elle vendait des petits gâteaux, Qu´elle pliait bien comme il faut, Dans un joli papier blanc, Entouré d´un petit ruban", interprétée aussi par Marie-Paule Belle. J'ai lu ton texte avec cet air dans la tête et tu aurais pu en poser la musique de cette chanson dessus

    3
    Samedi 14 Septembre à 07:08

    Coucou Annick.

    C'est joliment écrit, mais c'est triste de rester sur des envies inassouvies.

    Je te remets mon lien pour ma participation d'aujourd'hui. Cela t'évitera de chercher. http://zazarambette.fr/le-nid-des-mots-reprise/

    Bises et bon weekend

    4
    Samedi 14 Septembre à 09:36
    Bravo Annick. j'aime beaucoup ce mélange de vers et de prose très bien fait et l'histoire m'a émue. Bisous
    5
    Samedi 14 Septembre à 10:13

    Voyager dans la vie 

    Parfois c'est écrit 

    Parfois l'aventure 

    Nous mène devant une devanture 

    On y reste ébahi 

    On s'y casse le nez ouille c'est dur 

    On y reste transi 

    Ainsi va la vie ...

    Pas évident de trouver chaussures à son pied yes

    ----

    Bonne journée 

     

    6
    Samedi 14 Septembre à 10:13
    Josette

    oh... une histoire qui finit mal ...les voici désaccordés l'amour s'en est allé

    7
    Samedi 14 Septembre à 10:17

    Dommage pour eux deux... mais c'est la vie.

    J'ai bien aimé ta page du jour.

    Bisous et douce journée.

    8
    Samedi 14 Septembre à 10:31

    Dommage pour les amoureux!

    9
    Samedi 14 Septembre à 19:22
    colettedc

    C'est vraiment SUPER, Annick !!! Dommage pour eux d'eux tout de même, hein !!! 

    Douce soirée,

    Amitiés♥

    10
    Samedi 14 Septembre à 20:08

    j'ai adoré, c'est gai et bien trouvé, bravo! bises

    11
    Dimanche 15 Septembre à 18:04

    ça commençait bien pourtant ... en tous cas ta ritournelle peut se chanter comme une chanson 

    12
    Vendredi 11 Octobre à 01:04

    Bonjour Annick,

    Ah les pauvres! Quel dommage pour eux! Leur histoire avait si bien commencé.. Comme dit dans la chanson :

    "Les histoires d'amour

    Finissent mal

    En général"

     

    Une jolie comptine . Bravo

    Bises

    13
    Vendredi 11 Octobre à 12:47
    colettedc

    Bonjour Annick,

    Nous sommes le 11 ... ici, il est 6 h 47 du matin. Mon article sera là demain samedi le 12,

    Bonne journée,

    Amitiés♥

    14
    Vendredi 11 Octobre à 13:31
    15
    Vendredi 11 Octobre à 16:36
    Renée

    Magnifique ce texte comme celui que j'ai découvert chez Martine mais qui est différent bien sûr. Bises

    16
    Samedi 12 Octobre à 00:28

    Coucou Annick,

    Voici ma participation. https://zazarambette.fr/le-nid-des-mots-octobre/ Bonne lecture.

    Bises et bon samedi

    17
    Samedi 12 Octobre à 03:03
    colettedc

    Voici ma participation, Annick :

    https://colettedc.wordpress.com/2019/10/11/theme-doctobre-chez-abc-quelle-surprise/

    Bon samedi,

    Amitiés♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :