• Suzie baskets :

    Parfum du jour :

     

    Elle ne savait plus très bien pourquoi elle courait, mais elle courrait beaucoup, souvent, tout le temps. A force de courir, elle a fini par se perdre.

    courir pour courir
    comme une respiration
    son addiction

    Dans le petit bois de chez elle, qu’elle connaissait comme sa poche, elle s’est vraiment perdue. Arbres, taillis, arbustes, dans la lumière bleutée de ses incertitudes, elle n’avait soudain plus aucun repère.

    connaître les lieux
    tout en perdant le nord
    sans boussole

    Son ombre faisant écho à son ombre, il lui semblait tourner en rond. Seul le martèlement de ses pas, sur le sol, résonnait au rythme des battements de son cœur. Elle courait toujours. Après qui ? Après quoi ?

    comme un ours en cage
    pris au piège
    à perdre la raison

    Aucun chemin, une faible lumière et tant de broussailles dans ses sous-bois qu’elle seule aurait pu jardiner.

    point de sentier
    juste un fouillis végétal
    --chercher sa voie

    En un brusque retournement, elle stoppa son élan. Le brouillard du doute s’estompait. La végétation lui redevenait familière. Une fenêtre s’entrebâillait. Elle venait de découvrir la porte la menant à elle.

    ouvrir la porte
    pour se laisser entrer
    chez soi

    Depuis cet instant, elle marche jour après jour sur le chemin de sa vie. De l’adolescence à la maturité, chacune de ses courses l’ont forgée femme. A l’aise dans ses baskets, elle les troqua contre des escarpins.


    ABC


  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Novembre 2018 à 09:01

    La vie avec ses clairs obscurs.... elle nous forge pour laisser place qu'au meilleur, voilà ;-)

    2
    Vendredi 9 Novembre 2018 à 09:08

    Une très belle histoire pour commenter ce toile, bravo Annick.

    Bises et bon vendredi

    3
    Vendredi 9 Novembre 2018 à 09:29

    C'est très beau mais j'espère pour elle qu'elle n'a pas jeté ses baskets parce que les escarpins pour courir, c'est pas le top!

     

    4
    Vendredi 9 Novembre 2018 à 09:31

    La vie est un chemin sur lequel on marche et pour profiter de tous ses petits bonheurs, mieux vaut marcher que courir.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Vendredi 9 Novembre 2018 à 09:57

    Bonjour très beau texte merci bon WE

    6
    Vendredi 9 Novembre 2018 à 10:06

    Elle est enfin sur Son chemin.

    joli texte

    7
    Vendredi 9 Novembre 2018 à 11:19

    Ton image est si belle 

    Rien ne sert de courir 

    Prendre son temps ça suffit 

    Cela dit pour moi 

    --------Bonne journée 

    8
    Vendredi 9 Novembre 2018 à 13:28
    LADY MARIANNE

    A partir de cette toile tu nous enchantes !
    je n'aurais vu que le néant-
    c'est bien pensé- bises du vendredi-

    9
    Vendredi 9 Novembre 2018 à 13:57

    J'aime ce chemin de vie...

    Merci pour ta page ABC. Passe une douce journée.

    10
    Vendredi 9 Novembre 2018 à 14:16
    Josette

    Au risque de se perdre elle a trouvée sa  voire...

    très beau texte ABC

    11
    Vendredi 9 Novembre 2018 à 15:54

    Un joli chemin de vie en ombres bleues !

    12
    Vendredi 9 Novembre 2018 à 21:38
    colettedc

    Un magnifique parcours, Annick ! J'♥ beaucoup ! Bonne soirée ! Amitiés♥

    13
    Samedi 10 Novembre 2018 à 09:59
    Un long chemin mais qu'importe,le principal est d'arriver au seuil tant désiré.
    14
    adamante
    Lundi 12 Novembre 2018 à 21:14

    Un final plein d'humour. Merci, Annick, pour ce haïbun  ( Même l'image qui l'a fait naître a perdu le nord !) Quelle aventure ! 

    15
    Mardi 13 Novembre 2018 à 08:58

    Quel beau texte, et quel rythme, quel plaisir de se perdre pour mieux se trouver. Merci pour ce beau partage.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :