• Stella (3) :

    Stella (2)

     

    15
     « Plus de coquelicots, mais alors… »
    Stella ne finit pas sa phrase, plus de coquelicots, plus de prés, plus de vert, plus de rouge, adieu les chants, adieu la valse. Elle se mit d’un coup à sangloter…
    « Oh, non ! » s’exclama le lampadaire, « non ne pleures pas, c’est Noël, personne ne doit pleurer quand vient Noël »
    « Noël ! qui est-ce Noël ? »
    16
    « Tu es bien ignorante toi qui tombes du ciel. Noël, ce n’est personne, c’est une fête, une grande fête, la plus belle des fêtes pour les enfants. Alors si tu pleures... »
    « Si je pleure » hoqueta Stella
    « Si tu pleures la fête ne sera pas complète et les enfants seront tristes… Regarde, tu vois, là juste au bout du chemin, une autre lumière, c’est celle de la porte d’entrée d’une grande maison dans laquelle vivent plusieurs enfants. Sèches tes larmes et va regarder par une fenêtre ce qui se passe à l’intérieur… »
    17
     Stella était curieuse, sa curiosité lui fit oublier sa tristesse et ses larmes. Elle s’avança sur le chemin et vit que la porte de la maison était entrebâillée. Elle se faufila à l’intérieur et ce qu’elle vit, elle sut qu’elle ne l’oublierait jamais…
    18
    Dans une grande pièce, juste devant elle se dressait un immense sapin, vert tout vert, avec des boules rouges et des boules or, avec des guirlandes et des cœurs. Au pied de ce sapin cinq paires de chaussons l’entouraient. Elle voulut voir de plus près…
    19
    Elle voulut voir de plus près, timidement sans bruit, elle s’approcha, trop petite pour avoir une vue d’ensemble, elle s’accrocha à la branche la plus basse, et lentement se mit à grimper le long d’une guirlande jusqu’à ce qu’elle soit arrivée au sommet.
    20
    Arrivée tout en haut du sapin, Stella s’assit confortablement au sommet et ne sachant où donner de la tête, écarquillait les yeux, en tournant sa tête dans tous les sens. Elle vit non loin du sapin, une belle cheminée, sur laquelle était déposée des bougies vertes et rouges. Dans la cheminée une grosse bûche prête pour une belle flambée.
    21
     Et comme elle allait s’assoupir, après toutes les émotions qu’elle venait de vivre, elle entendit un bruit semblant venir du dehors. Par la fenêtre elle crut apercevoir une traînée lumineuse, et de la cheminée sortit une voix qui grommelait « Oh la la, quelle nuit, heureusement que le jour va bientôt se lever… » Et ce qu’elle vit ensuite, aucun enfant ne l’a jamais vu…
    22
    Aucun enfant ne l’a jamais vu. Deux grosses bottes noires apparurent dans la cheminée, puis des jambes rouges, et après un petit effort tout un grand bonhomme joufflu et portant une longue barbe blanche, sauta sur le sol en tirant derrière lui une grande hotte. De sa hotte un à un, le bonhomme sortit des paquets, des petits, des moyens, des gros, tous enrobés de papiers brillants et multicolores qu’il déposa sans hésitation, devant chacune des paires de chaussons. Puis comme par magie, il fut aspiré par le conduit de cheminée et disparut…

    à suivre...

    ABC


  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Décembre 2018 à 06:21

    Témoin silencieux d'un fait annuel...  apparition et disparition de l'homme le plus important de décembre ;-)

    2
    Mardi 18 Décembre 2018 à 06:35
    3
    Mardi 18 Décembre 2018 à 07:17

    Et bien moi je l'ai aussi vu le fameux bonhomme! :-) Bises alpines enneigées et merci pour cette féérie douce.

    4
    Mardi 18 Décembre 2018 à 08:56
    Josette

    Je crois que Stella va briller de tous ses éclats dans les yeux des enfants et si les larmes sont là ça sera de joie !

    5
    Mardi 18 Décembre 2018 à 09:06

    c'est la belle nuit de Noël et tout devient merveilleux comme ton histoire! bises et bonne journée

    6
    Mardi 18 Décembre 2018 à 09:17

    Bonjour Annick,

    Je mettrai mes chaussons, sait-on jamais que moi aussi je vois le vrai Père-Noël comme Stella !

    Bravo et bonne journée.

    Annie

    7
    Mardi 18 Décembre 2018 à 09:25

    L'histoire de Stella est bien ancrée dans l'actualité...et c'est toujours aussi beau

    8
    Mardi 18 Décembre 2018 à 09:44

    La suite est jolie, on attend la prochaine

    9
    Mardi 18 Décembre 2018 à 13:26
    LADY MARIANNE

    un joli conte de Noel ! de la douceur- on en a bien besoin-
    bon mardi- bisous-

    10
    Mardi 18 Décembre 2018 à 14:15

    Quelle belle découverte pour la petite Stella.

    Bises et bon mardi Annick

    11
    Mardi 18 Décembre 2018 à 16:34
    Renée

    Un vraiment joli conte mais pas eu le temps samedi dernier les petits bien trop excités devant le sapin..et crevé après...pas grave d'autre occasions seront très vite là. Bisoussssss

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    12
    Mardi 18 Décembre 2018 à 17:55

    Ce soir, j'ai pris le temps de lire ce beau conte de Noël!

    bravo, j'aime beaucoup l'histoire de stella.

    13
    Mardi 18 Décembre 2018 à 21:30
    colettedc

    Que j'♥ cette suite, Annick ! Bonne fin de soirée ! Amitiés♥

    14
    SIMENON
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 15:12

    LOVELY STORY..CAN'T WAIT FOR THE NEXT INSTALMENT

    15
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 12:33

    Et quand le merveilleux s'invite... tu es là.

    j'aime beaucoup.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :