• Revenir, défi 137

    Martine85, cette quinzaine tient la barre des croqueurs de mots

     

    Ne pensez pas que je reviens

    Je ne fais que passer

    Attirer par l’irrésistible parfum

    D’une tendre maisonnée

    Ce soir je recherche le câlin

    Berceuse de mes jeunes années

     

    Ne pensez pas que je reviens

    Ce serait mal me juger

    Je passe m’abreuver aux racines

    Qui jadis m’ont structuré

    Et atténuer les pensées chagrines

    Qu’en vos cœurs j’ai semées

     

    La jeunesse m’a poussé vers la sortie

    L’expérience me dicte de rentrer

    Non pour expliquer

    Juste pour apaiser

    Ne pensez pas que je reviens

    Je ne fais que passer

     

    Ailleurs, l’oiseau a construit son nid

    Ailleurs, naîtront ses petits

    Ici, restera la source de son élan de vie

     

    Revenir, défi 137

    ( un petit clic sur l'oiseau)

    ABC

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 05:33

    Comment oublier ses racines... n'est-ce pas, même si le décor a changé au bout de x années....  un jour y revenir par nostalgie... merci ABC

    2
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 06:23

    Très beau poème sur le retour aux racines mais en gardant ses ailes. J'aime beaucoup. Beau jeudi

    3
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 07:29

    Bonjour superbe poème magnifique, bonne journée

    4
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 08:31
    LADY MARIANNE

    ha les racines !!  partir pour mieux revenir avec plaisir !!
    bon jeudi -

    5
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 09:04

    magnifique Annick, une berceuse que l'on a envie de chanter

    6
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 09:44

    C'est très beau Annick.

    Partir mais garder ses racines, s'y ressourcer.

    Passe une douce journée. Bises.

    7
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 10:01

    Merci pour cette jolie lecture

    passe une douce journée même si le temps est triste à mourrir

    8
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 10:05

    une belle poésie vole dans ton ciel bleu

    9
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 11:09
    Josette

    Très forte émotionnellement ta poésie...

    10
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 15:47
    colettedc

    Magnifique texte ABC ! J'♥ ! Bonne et agréable poursuite de ce jeudi !

    11
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 19:00

    Bonsoir Annick,

    J'ai perdu mes racines, je sais combien elles sont précieuses !yes

    Merci pour les jolis mots et amitiés.

    Annie

    12
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 22:13

    C'est toujours bon de retrouver ses racines. Ainsi, j'ai plaisir à retrouver la Normandie de temps en temps.

    13
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 23:16
    erato:

    Un poème magnifique plein d'émotion et de reconnaissance.

    Douce soirée, bises Annick

    14
    Vendredi 30 Janvier 2015 à 05:25

    Encore très joli , ainsi va la vie . Savoir être et devenir , et regarder ce qui peut encore nous mener vers d'autres rivages, avec ce bonheur que nous laisse nos petits  qui guident encore nos pas 

    15
    Vendredi 30 Janvier 2015 à 14:47

    Partir et prendre le large

    en mettant dans ses bagages

    le trésor précieux

    de ses racines...

     

    J'aime beaucoup ce que tu écris

    16
    Vendredi 30 Janvier 2015 à 14:57
    renee

    magnifique ce poème bravo.....

    17
    Dimanche 1er Février 2015 à 23:53

    revenir sur son passé n'est pas bon surtout s'il nous a fait souffrir mais on aime bien revenir sur des lieux que l'on a connus

    18
    Jeudi 19 Février 2015 à 18:54

    Quel joli texte, j'ame beaucoup le rythme, la musique des mots. Je ne fais que passer, comme le temps et comme tout ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :