• Retour vers le futur, (défi 254) :

    Lettre au Père Noël :

    Jeanne Fadosi, et un retour en arrière en octobre 2019


    Prologue :

    C’était hier, c’est aujourd’hui,
    Octobre sonne à la porte
    Début d’une année scolaire.
    Une nouvelle saison s’installe.
    La vie avance d’un mois à l’autre,
    Projets des uns et des autres,
    Nos vies cheminant avec les nôtres

    Premier octobre 2019 :

    Cool, cool, le jour le jour
    Comme il va, va si bien
    De lui-même avec nous mêmes
    Pas de stress pas de bile
    Les heures sont parfois fragiles

    C’était hier, c’est aujourd’hui
    La pendule résonne
    Non c’est le téléphone
    Allo, allo, dates scolaires
    Vacances des petits
    Porte ouverte des « vieux »
    Bonheur d’être avec eux !

    Cool cool, pas d’horaire
    Enfin si peu quand sans eux
    Vivre avec les autres
    Une joie qui impose
    Leurs dates s’imposent
    La Toussaint, voire Noël
    Quoi déjà !!!
    Sortir son agenda
    Noël est dans trois mois l…

    C’était hier, c’est aujourd’hui
    T’as beau freiner des quatre fers
    Leur vie à eux s’accélèrent
    En un bagage familial
    Au rythme de la vie tribale

    La vie de la terre
    Il a fallu s’y faire
    Mit tout par terre

    Sans eux c'est navrant
    Tout est déroutant
      
    Deux années
    Sont à gommer
    A peine plus vieux
    Restons heureux !

    Premier octobre 2021 :

    C’est aujourd’hui
    Octobre sonne
    Le réveil résonne
    Mais non voyons
    C’est le téléphone
      
    ABC


  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Octobre à 05:30

    D'enfants à petits-enfants un jour et leur garde en mode vacances, ça redonne un coup de jeune qu'on aspire voir venir d'autres congés scolaires yes

    2
    Lundi 4 Octobre à 07:00

    Belle participation Annick. Rêver au rythme de leur scolarité de retrouver enfants et petits-enfants,....

    Bises et bon début de semaine - Zaza

    P.S : un captcha qui passe ce matin

    3
    Lundi 4 Octobre à 10:05

    Octobre est un bon moi

    Et moi et moi 

    C'est mon mois 

    Bonne journée yes

    4
    Lundi 4 Octobre à 10:06

    Deux années pour lesquelles il ne faut garder que le meilleur... une naissance chez nous, un départ... mais la vie était là, dans chaque fleur qui s'ouvrait, dans chaque oiseau qui passait.

    Retrouver enfin le contact de nos enfants, de nos petits... ça fait du bien.

    Bises et douce journée ABC, très belle participation.

    5
    Lundi 4 Octobre à 10:18

    C'est mes petites filles qui m'ont le plus manqué, mais heureusement je les voyais tous les jours sur mon écran de PC, je leur faisais la classe. Ce n'était pas pareil mais cela a reserré nos relations. Comme quoi dans tout malheur, il y a du bon à prendre. Bises

    6
    Lundi 4 Octobre à 10:48

    Je crois que mon com n'est pas parti...

    Après ces années blanches nous espérons tous que la vie va reprendre plus normale, sans les masques les interdictions, l'isolement tout ce qui leur est néfaste. Ton texte répond bien à ce thème des Croqueurs de mots Annick, octobre tiendra je l'espère ses promesses

    Très bonne journée

    7
    Lundi 4 Octobre à 11:08

    Calendrier en avant et en arrière pour mesurer l'évolution du temps. Bonne journée. Daniel

    8
    Lundi 4 Octobre à 14:42

    Une tres belle rétrospective de ces années passées , des rencontres avec enfants et petits enfants encore possibles cette année et ensuite arrêt sur image d'une vie en pandémie 

    Bonne  semaine 

    Bises 

    9
    Lundi 4 Octobre à 15:10
    Renée

    Et oui on faisait déjà des projets de Noël puis et venus ce virus et al vie c'est déformée...Excellent texte BC. douce semaine bisous htpp://envie2.be/

    10
    Lundi 4 Octobre à 15:59
    colettedc

    Bonjour Annick, excellent, ce retour en arrière et tout à la fois, cette projection vers l'avant : Bravo !!! Bonne semaine. Amitiés

    11
    Lundi 4 Octobre à 16:07

    Excellent  ton retour en arrière avec l'heure qui sonne et qui résonne !

    12
    Lundi 4 Octobre à 17:17

    Bonjour Annick et bravo pour ce beau poème sur le temps qui malgré l’actualité a passé bien vite ! Nous reprenons le cours de notre vie d'avant ou... presque, avec bientôt deux ans de plus !

    Amicalement.

    Annie

    13
    Lundi 4 Octobre à 18:08
    Josette

    des rencontres annulées qui ne seront jamais remplacées... la vie s'en va cahin caha un point à l'endroit l'autre à  l'envers !

    14
    Mardi 5 Octobre à 10:08

    Superbe! Nos vies de retraités se calque sur celles des petits-enfants ; et de vacances en années scolaires, le temps passe, vite pour nous et plus lentement pour eux.  Ces deux années sont à effacer de notre mémoire et espérons sur cette année nouvelle qui arrive  à grands pas. Bise

    15
    Mardi 5 Octobre à 22:26
    De jolis souvenirs.. un regret pour moi. Ma fille ne voulant pas d'enfant, je ne serais probablement jamais mamie
    16
    Eglantine Lilas
    Mercredi 6 Octobre à 11:46
    Eglantine Lilas

    peut-être qu'on finira par oublier que l'année 2020 à exister ...du moins les côtés négatifs ...

    17
    Lundi 11 Octobre à 18:16

    d'octobre à octobre , une description délicate, à peine plus vieux, restons heureux oh oui !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :