• Clin d'œil à Sedna et à ses poèmes sous le bras :

    Poèmes sous le bras
    rimes en ballade
    douceur d’une balade
    vagabondant d’un pas rêveur
    au rythme de son cœur
    apprivoisant ses vers
    en marche avec soi-même
    lente promenade vers demain…


    ABC


    16 commentaires
  • à cœur :

    Tourbillon à cœur
     hélices posées sur l'humeur du jour
    tendre manège

    ABC


    15 commentaires
  • Secret d'étang :

     

    Collections :
                                                                     (photo de Martine)


    Dans le placard de mamie se collectionnent tant de souvenirs réveillés par une lumière soudaine, comme un œil indiscret se posant sur les rives du passé…

    
Derrière la porte
    des souvenirs endormis
    
mamie en enfance


    En gardien des lieux l’ours Corentin surveille son monde, l’oie Eugénie cache son humeur sous son chapeau de paille, tandis qu’en équilibre instable la poupée de chiffon attend depuis longtemps de pouvoir descendre de son perchoir…

    
Vertige des ans

    arrimé au passé d’une autre

    son regard curieux


    Mais chut ! La poupée de porcelaine dort encore, cela fait si longtemps qu’elle s’est assoupie sans qu’aucun prince charmant ne vienne l’embrasser. Ses dames de compagnie font le guet en fières gardiennes du cagibi. 



    Toute une époque
    
quand sonnait l’heure de la dinette

    sans poupée Barbie


    Le chat observe, espérant en vain le passage d’une souris verte, où d’un oiseau empaillé…
    Aucun son ne sort plus de la trompette de l’ange. L’horloge de ses confrères reste bloquée à midi ou à minuit, peu importe puisque chaque santon de la scène est figé en sa posture…



    Étonnement

    face aux sourires angéliques

    d’une collection ailée


    De plâtre, de peluche ou de porcelaine, les jouets attendent, patiemment, l’instant magique où les jeux d’enfants pourraient renaître dans le film de la mémoire de celle qui les a posés là.

    Porte entrebâillée
    sur le plaisir de transmettre
    époque révolue

    Sans bruit, la fillette curieuse a ouvert le placard d’autrefois le parcourant du faisceau de sa lampe… Elle l’a refermé, et, secouant la tête d’un air entendu, a replongé dans son jeu vidéo…

    A la mode de chez nous
    la valse ludique
    au gré des générations


    ABC


    18 commentaires
  • Mon autre jardin des fleurs :

    Pour la photo de la semaine de Patricia :

     



    Samedi dernier, unique rencontre
    entre givre et brouillard

    ABC


    17 commentaires
  • Souverain, Souveraine !!!

    Azélie :

    Gentille sorcière du jour
    au bord de mon chemin
    chante la danse des herbes folles

    Harmonie éphémère
    en école buissonnière !

    ABC


    21 commentaires