• Pluie d'étoiles :

    Tour de demain :

     

     

    James Abbott McNeill Whistler, Nocturne en noir et or

     

    Pluie d’étoiles
    au tréfonds des souvenirs -
    feu d’artifice

    La nuit s’enveloppait de son voile sombre, quand, au cœur de la grotte mystère jaillirent des flammèches multicolores. Une écharpe d’étoiles tourbillonnait dans le ciel. Bouche bée, les yeux écarquillés, nous restions statufiés, entre crainte et émerveillement.

    Posant sur la toile le fruit des souvenirs, pas à pas, je revis le frémissement de la découverte du premier feu d’artifice de mon enfance. C’était plus beau, c’était plus grand, c’était plus fort. Mon tableau, miroir émotionnel, esquisse la mémoire d’un enchantement…

    Pluie d’étoiles
    en découverte enfantine –
    pâle reproduction

    Les souvenirs comme autant de pellicules instantanées, gardent, à jamais, gravé à cœur, l’intensité des sentiments…

    ABC


  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Février à 06:31
    Je me souviens aussi avec émotion de mon premier feu d'artifice en bord de Seine. C'est beau. Beau week-end et à lundi.
    2
    Vendredi 2 Février à 06:35

    J'apprécie beaucoup ce texte Annick et la dernières phrase me plait encore plus. Ah les souvenirs, surtout ceux de l'enfance! ils nous font voir immense ce qui n'était que pas bien grand, peut-être à cause de notre petite taille de l'époque, peut-être parce que nous savions mieux VOIR les choses, peut-être, peut-être... en tout cas les souvenirs restent gravés au coeur c'est certain et plus on vieillit, plus ils se montrent encore plus précieux

    3
    Vendredi 2 Février à 08:15

    A fleur de peau nos souvenirs d'enfants sont devenus scarification ou tatouage...

    4
    Vendredi 2 Février à 08:32

    C'est magnifique Annick, j'ai très peu de souvenirs de mon enfance et je ne sais pas faire la part entre les images sur les photos et les images de ma mémoire.

    bises et bonne journée

    5
    Vendredi 2 Février à 09:11
    marine D

    Remonter à l'enfance, se réjouir des images qui nous ont construites, des nuits étoilées de notre jeunesse...

    Bises

    6
    Vendredi 2 Février à 11:47

    Enlever les ombres et aller le plus loin possible pour retrouver les étoiles cachées de l'enfance.

    Ta page est belle, j'aime beaucoup ton interprétation.

    7
    Vendredi 2 Février à 12:45

    Quelle jolie pluie d'étoiles!

    8
    Vendredi 2 Février à 13:40

    Coucou Annick.

    Un joli texte nous confiant tes impressions devant ce beau tableau. Bravo.

    Bises et bon vendredi

    9
    Vendredi 2 Février à 18:41

    pluie de mots et de souvenirs. Les premiers feux d'artifice dont on se souviennent sont sans doute les plus beaux ...

    10
    Vendredi 2 Février à 19:31

    J'aime énormément... et surtout ce que tu écris sur les souvenirs.

    Merci, ABC. J'ai adoré ce défi.

    11
    Samedi 3 Février à 04:20
    colettedc

    Comme c'est BEAU, Annick ! Bon et beau week-end ! Amitiés♥

    12
    Martine
    Samedi 3 Février à 05:47

    Ah, la puissance du souvenir... j'aime beaucoup ton texte. Il me fait penser à certains des miens de souvenirs  sous le ciel extraordinaire de  l'Afrique de mon enfance. Toutes ces étoiles, la croix du sud...

    Superbe

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :