• Papy tricote, défi 247 :

    Lettre au Père Noël :

    Les Cabardouche tiennent fermement la barre,
    Papy tricote
    décrire la scène en utilisant les verbes suivant :
    barguigner
    renauder
    vermiller
    écuisser
    musser
     

    Papy tricote, défi 247 : 
               tableau de François Cabardouche

    Mon papy est hyper-actif, sans barguigner, dés l’aube, le voilà sur pieds. Tout en renaudant, il chasse la gente ailée pour l’empêcher de vermiller en son potager.
    Après son petit déjeuner, il bûcheronne, écuissant chênes, hêtres et autres châtaigniers, pour compléter la réserve du bûcher. Cet hiver, il faudra bien se chauffer.
    Mais à l’heure de la sieste, cet instant sacré m’est consacré. Mon papy, en toute intimité, s’accorde le temps de tricoter notre complicité, me berçant tendrement au creux de son bras musclé.
    Papy ne renaude plus, mussé derrière sa carapace faussement blindée, c’est l’heure de me cajoler.
    Je me suis assoupi. Sous le regard attendri de mamie, les aiguilles s’agitent dans les grosses mains calleuses de l’homme de sa vie. Elle sourit, heureuse.
    Petit bout de rien construisant mes premiers liens, maille à maille, le don de leur amour en héritage ! 


    ABC

    (texte publié à l'avance, blog en pause)


  • Commentaires

    1
    Martine
    Lundi 8 Mars à 06:24

    Bonjour Annick,

     

    très jolie description d'une scène de vie riche, et pleine de tendresse aussi.

    Bises de bonne pause

    2
    Lundi 8 Mars à 06:36

                                                                                                                                                                                                         

    On imagine facilement ce papy actif 

    Bravo 

    Bon lundi 

    3
    Lundi 8 Mars à 08:11

    Super joli !

    Merci pour ce moment tendresse.

    Bises et douce journée.

    4
    Lundi 8 Mars à 08:21

    quelle image étrange, une scène d'un autre âge où dansent tes mots. bises et bonne pause

    5
    Lundi 8 Mars à 08:30

    Bonjour Annick,

    Tu as vraiment bien trouvé ! Le tableau est touchant, les mots sont parfaitement agencés dans cette belle histoire, ça fait du bien... Revoyons notre vocabulaire de temps à autre et stoppons l’éternelle querelle entre les tâches dites féminines et masculines !!!

    Bravo Annick !

    Annie

    6
    Lundi 8 Mars à 09:45

    Bonjour ABC, c'est magnifique. Et puis, il fallait le faire pour tisser une histoire avec ces verbes que tu as si bien su insérer. Tellement bien que ça coule de source, c'est fluide. Bravo.

    Bon début de semaine et bonne pause donc

    Fabrice

    7
    Lundi 8 Mars à 10:29

    Une excellente histoire que ce tableau de François t'a inspirée .  Une complicité touchante entre tous les membres de cette famille 

    Bonne journée 

    Bises 

    8
    Lundi 8 Mars à 10:52

    Un papy actif et plein de tendresse aussi , c'est touchant .

    Bise

    9
    Lundi 8 Mars à 11:17
    Josette

    il est touchant avec son air appliqué ce papy qui tricote... que du bonheur pour ses petits enfants

    bonne pause ABC

    10
    Marie de Cabardouche
    Lundi 8 Mars à 11:33

    De jolis mots poétiques pour une scène douce et intime. Les Cabardouche vous remercient ABC pour cette agréable participation. Que votre pause vous soit bénéfique, bon début de printemps !

    11
    Lundi 8 Mars à 11:56

    Comme j'aime ton texte plein de tendresse contenue mais réelle. Belle semaine et bisous

    12
    Lundi 8 Mars à 14:20

    Super Annick, une enfance choyée !

    Me voici revenue du CHU de Rennes, heureuse de reprendre mes visites de blog.

    Bises et bon début de semaine

     

    13
    Lundi 8 Mars à 14:38

    Le tableau du papy tricotant avec l'enfant dans ses bras est émouvante et touchante,ainsi que  tes mots qui l'accompagnent...

    14
    Lundi 8 Mars à 15:49
    Renée

    Adorable participation. Bravo bonne pause

    15
    laura
    Lundi 8 Mars à 16:31

    bravo et bonnes vacances

    souvenir avec toi

    d'une autre période difficile

    mais moins que la mort de mon mari

    16
    Lundi 8 Mars à 18:25

    Attendrissant cette image, trop beau merci bonne soirée

    17
    Aufildesvues
    Lundi 8 Mars à 19:27

    belle image

    18
    Lundi 8 Mars à 20:27

    Attendrissante l'histoire du papy qui tricote.. je suis allée me documenté sur la toile j'ai donc appris que ce sont des mots en patois jurassiens, c'est super on apprend toujours quelque chose, bonne semaine Annick.

    19
    Lundi 8 Mars à 20:57
    erato:

    Un texte superbe en harmonie totale avec cette magnifique peinture .Quelle tendresse dans tes mots , j'aime beaucoup.

    Belle soirée, bises Annick

    20
    Lundi 8 Mars à 22:18
    Annick
    Oh que j’aime ton texte Annick. Plein de tendresse et d’amour ! Bravo!
    Bisousss et douce nuit!
    21
    Lundi 8 Mars à 23:02
    colettedc

    Mille bravos Annick !!! C'est vraiment super !!!

    J' beaucoup, beaucoup !

    Bonne fin de soirée et beau mardi,

    Amitiés

    22
    Mardi 9 Mars à 10:25

    Magnifique un texte plein de tendresse!

    23
    Mercredi 10 Mars à 16:07
    Ce tableau a inspiré de belles histoires qui font chaud au cœur. Bises
    24
    Jeudi 11 Mars à 11:52

    Bravo et merci beaucoup, Annick, pour ce joli moment ! Pardon pour mon absence prolongée sur les blogs, je ne boude pas, j'ai du mal à y rester parce que ma vue n'est pas encore bien remise. Bonne pause et bises.

    25
    Anne
    Vendredi 12 Mars à 14:54

    Une intrusion dans la vie des paysans. Un joli tableau digne de Georges Sand et qui respire la campagne et la simplicité. Bises 

    26
    Mardi 16 Mars à 15:32

    C'est magnifique, Annick ! Je raffole de ton choix de mots... Un texte tendresse fort !

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :