• Musique intérieure, jeudi poésie :

    Musique intérieure :

    Lenaïg tient la barre cette quinzaine

    Pour son premier jeudi poésie

    je lui dédie une atmosphère musicale

     

    Comme le ronronnement de la houle dans le creux de la vague,

    l'homme, en son for intérieur,

    joue son concerto pour cor et basse continue.

     

    Comme la bise du soir caressant les flots,

    la femme, en son jardin secret,

    fredonne sa petite musique de nuit.

     

    Quand l'un et l'autre se rencontrent

    dans le grand orchestre de la vie

    il est bon qu'ils accordent leur violon

     

    ABC


  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Avril 2015 à 06:29

    Accorder son violon pour chanter au même rythme... J'aime tes images.


    Tout à fait d'accord ma chère Annick


    Bises


    smile

    2
    Jeudi 2 Avril 2015 à 06:46

    Tant qu'ils accordent leur violon, on leur pardonnera quelques fausses notes parfois. J'ai bien aimé ton poème. Beau jeudi

    3
    Jeudi 2 Avril 2015 à 07:33

    Accorder .., ce n'est pas toujours facile,

    mais c'est réussir .

    bises

    4
    Jeudi 2 Avril 2015 à 07:39

    c'est vrai, il y a des couac parfois mais quand on a un bon accordeur ça finit quand même par jouer juste

    bises et bonne journée

    5
    Jeudi 2 Avril 2015 à 08:06

    Bonjour très beau poème merci bonne journée

    6
    Mado
    Jeudi 2 Avril 2015 à 08:44

    Petite musique de chambre !!!

    7
    Jeudi 2 Avril 2015 à 08:48

    C'est le plus beau qu'ils puissent faire pour en jouer longtemps.... harmonieusement  wink2

    8
    Jeudi 2 Avril 2015 à 09:04
    Josette

    et attention à la fausse note ABC...bien accorder les violons ! 

    9
    Jeudi 2 Avril 2015 à 10:13

    J'aime bien ton poème...

     

    Pas toujours facile d'accorder ses violons!

    Dommage car quand leurs cordes jouent à l'unisson,

    la musique est bien belle

    celle qui chante le véritable amour...

    10
    Jeudi 2 Avril 2015 à 10:20

    Ah, des vers qui chantent aussi dans la tête des lecteurs, de la mienne c'est sûr ! Ces musiques intérieures et la note (!) à la fois interrogative et humoristique de la fin sont superbes, merci beaucoup, Annick, bises.

    11
    Jeudi 2 Avril 2015 à 11:08

    C'est très beau. J'aime !

    Bises et douce journée.

    12
    Jeudi 2 Avril 2015 à 11:39

    Il ne reste plus (si on connaît le solfège) qu'à mettre en musique ...

    13
    Jeudi 2 Avril 2015 à 13:43

    La mélodie est agréable et la partition bien amenée!sarcastic l'accord est donc parfait! coolBises; Simone

    14
    Jeudi 2 Avril 2015 à 13:51
    colettedc

    Bien dit ABC ! Bonne poursuite de ce jeudi ! Amitiés♥

    15
    Jeudi 2 Avril 2015 à 17:23

    Les violons accordés, le concert peut commencer et l'orchestre en harmonie nous charmer, comme ton poème. Bonne soirée. Amitiés. Joëlle

    16
    Jeudi 2 Avril 2015 à 18:23

    Bonjour Annick,

    C'est tout en humour et tendresse !

    Bon week-end Pascal et mon amitié.

    Annie

    17
    Jeudi 2 Avril 2015 à 21:16

    bel accord de mots!

    18
    Jeudi 2 Avril 2015 à 22:19

    Un beau poème au rythme musical

    19
    Jeudi 2 Avril 2015 à 22:27
    erato:

    J'aime beaucoup ton poème. Il est nécessaire de jouer au même rythme pour que le duo soit en harmonie.

    Belle soirée, bises Annick

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    20
    Vendredi 3 Avril 2015 à 05:28

    joli texte tout en harmonie

    bonne journée

    21
    Vendredi 3 Avril 2015 à 10:44

    que c'est beau l'amour mais il faut savoir mettre de l'eau dans son vin

    22
    Lundi 6 Avril 2015 à 13:52

    Pour accorder leurs violons et en jouer harmonieusement, il leur faut une bonne partition.... et cette partition s'appelle l'AMOUR ! En dehors de cet Amour, tout est fausses notes ou désaccords !

    L'Amour qui se dirige peu à peu en un Amour profond, même dénué de toute connotation sexuelle, reste une partition essentielle pour que l'Harmonie dure toujours....

    Très belle pensée mise en poème ! Merci !

    Bises émues

    23
    Mercredi 8 Avril 2015 à 17:52

    Cela ne peut être plus clair que cela, quand les violons se désaccordent il ne reste plus qu'un ensemble de fausses notes.

    Bravo et merci pour ton poème, je t'avoue qu'il me parle beaucoup en ce moment ;)

    Bisous.

    Domi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :