• Midi à quatorze heures, défi 154 :

     

    Tous les articles de ce début de semaine sont des articles pré-enregistrés, je ne les efface pas

    l'humour n'est pour autant plus de mise,

    le cœur n'y est pas

     

    Midi à quatorze heures, défi 154 :

     

    Jeanne Fadosi à la barre

    et quelle barre

    qui cherche midi à quatorze heures

    pour tenir le cap

    où va-t-on ????

    wink2

     

    Fausse modestie :

     

    Midi à quatorze heures, défi 154 :

     

    Fier de lui-même,

    À l'aube de sa gloire,

    Usant de son charme,

    Sans scrupules,

    Sous un sourire ingénument naïf,

    Et un regard enjôleur,

    Masquant son sinistre mépris des autres,

    Odilon, maître chanteur

    Dissimulait de son mieux sa condescendance,

    Estimant naturel qu'il fusse couronné

    Sage, parmi les sages,

    Toutes catégories confondues,

    Illustres s'il en fut,

    En dépit de sa fausse modestie.

     

    ABC

     

    Illustration :

    réalisée par Caroline Regnault, artiste textile et écrivain

    www.toiles-et-poemes.com

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Novembre 2015 à 06:09

    Bonjour en effet le coeur n'y est plus, je n'ai plus autant d'engouement pour poster des articles sur mes blogs sauf ceux qui sont programmés, la trsitesse nous a tous enrobées, l'ombre de la mort plane au dessus de nos têtes, mais nous devons relever celle-ci pour combattre ces assassins. 

    2
    Lundi 16 Novembre 2015 à 06:16

    Bonjour ABC... c'est la quinzaine de Jeanne, nous y avons travaillé, tous styles confondus, je laisse pareil mes programmations dans leur jus, triste ou plus gaies, même si nos coeurs saignent de tant de brutalité déversée.... Petits noeuds et cravates... les clowns en sont souvent parés... merci...

    3
    Lundi 16 Novembre 2015 à 06:58

    Sous un air de clown, il trompe son monde. J'ai aimé ton acrostiche en réponse au défi de Jeanne. Merci et belle semaine

    4
    Lundi 16 Novembre 2015 à 08:11

    Merci pour ce partage

    Bonne journée

    5
    Lundi 16 Novembre 2015 à 08:38

    il a pourtant l'air d'un ogre barbu ton odilon

    6
    Marie de Cabardouche
    Lundi 16 Novembre 2015 à 09:44

    Notre cœur est lourd.

    7
    Lundi 16 Novembre 2015 à 09:44

    un excellent choix d'expression superbement illustré. J'aime beaucoup, merci

    belle journée

    8
    Lundi 16 Novembre 2015 à 10:00
    LADY MARIANNE

    un bel acrostiche !
    la vie doit continuer ce qui n'enlève en rien la peine que nous avons-
    bonne semaine-

    9
    Lundi 16 Novembre 2015 à 10:30

    C'est aussi une manière de continuer à vivre...

    un bel acrostiche...bravo

    10
    Lundi 16 Novembre 2015 à 14:09
    Josette

    Joli ABC et belle expression qui peut rejoindre le "fier comme un coq" qui lui fait face ! 

    11
    Lundi 16 Novembre 2015 à 19:12
    colettedc

    Une magnifique participation Annick, autant en mots, qu'en illustration ! Bravo et douce poursuite de cette semaine ! Amitiés♥

    12
    Lundi 16 Novembre 2015 à 22:33
    erato:

    Une belle prestation , bravo!

    Belle soirée, bises Annick

    13
    Mardi 17 Novembre 2015 à 10:16

    Tu as bien fait de ne pas les effacer. La vie continue.

    14
    Mardi 17 Novembre 2015 à 18:11

    Très bien ! J'aime. Un orgueilleux qui  se croit mieux que les autres !

    15
    Mardi 17 Novembre 2015 à 20:06

    Acrostiche imprégné de mots fort justes.... il aurait été dommage de ne pas le publier ! respect pour le beau travail
    Bisous et merci

    16
    Vendredi 20 Novembre 2015 à 10:21

    il est à faire peur

    17
    Mardi 24 Novembre 2015 à 22:24

    Que penser de ce barbu, heureusement tous les barbus ne lui ressemblent pas, je pense entre autre au Père Noêl.

    Tachons de garder quelque magie!!!

    Merci pour ce partage.

    Bisous.

    Domi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :