• Le vieux saule

    Le vieux saule

     

     photo de SusiS

    Le vieux saule

     

    Le vieux saule

    Non point pleureur
    Aux larmes crocodile
    Mais discrète pergola
    De tendre verdure

    Ombrelle sur la berge
    Élevant au fil des ans
    Ses baleines de ramure
    En arc cathédrale

    Le vieux saule

    Abri des amours improbables
    D’un promeneur solitaire
    Et d’une biche égarée


    Chaque strie de son écorce
    S’enrichit en silence
    Des mots qui se déposent
    À l’ombre de son tronc

    Le vieux saule

    Immortel ancêtre
    D’une saulaie disparue
    Paravent des cœurs
    Au bord d’un ruisseau

     

    ABC


  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Juin à 06:59

    J'aime bien ce que tu en as fait, une pergola naturelle, un saule c'est généreux pour abriter les amoureux débutantes... cool

    2
    Vendredi 23 Juin à 07:27

    Les vieux saules comme les vieux chênes ont une vie proche de nos vies. Ils sont souvent le témoin de celles-ci et compagnons de nos petits soucis. J'aime me confier aux arbres et caresser leur écorce.

    3
    Vendredi 23 Juin à 07:34

    Un saule protecteur et bien sympa...

    4
    Vendredi 23 Juin à 07:53

    Je ne regarderai plus un saule de la même manière. Il paraît que les arbres parlent entre eux. J'en suis persuadée. Que d'histoires ils doivent se raconter avec ces humains qui passent et repassent devant eux, sans toujours vraiment les regarder. Beau vendredi.

    5
    Vendredi 23 Juin à 08:54

    Une bien jolie image avec cette ombre qui me fait rêver.
    Très joli texte.
    Bonne journée

    6
    Vendredi 23 Juin à 09:04

    la semaine passe vite  bon vendredi

    7
    Vendredi 23 Juin à 09:07

    Belle journée à l'ombre du saule?

    8
    Vendredi 23 Juin à 09:13

    J'aime beaucoup, les saules pleureurs. Ils abritent qui ils veulent, même si à la campagne j'ai entendu de vieilles paysannes, qui affirmaient que ces arbres, prenaient l'énergie vitale, de ceux qui s'y abritaient.

    9
    Vendredi 23 Juin à 09:28
    Josette

    une belle image que les larmes de crocodile, j'aime aussi cette "cathédrale", tu as trouvé des images originales et en te lisant je m'en veut de ne pas les avoir eus !

    est ce ça la jalousie pour le talent ?

    10
    Vendredi 23 Juin à 10:33

    Tu as si bien su mettre les mots sur ce que m'inspirent les saules. très beau poème

    11
    Vendredi 23 Juin à 12:00

    Un joli protecteur, on irait bien se promener sous ses branches au bord de l'eau...

    12
    Vendredi 23 Juin à 12:33

    C'est beau....j'aime les arbres, j'adore les forets, on s'y sent en paix........

    et ton Saule, fai slui une caresse pour moi............Bisous

    13
    Vendredi 23 Juin à 15:56
    LADY MARIANNE

    parfait pour une pergola ! un texte très poétique !
    excellent-

    14
    Vendredi 23 Juin à 21:33
    erato:

    Moi qui adore les saules , je suis ravie de ces mots qui l'habillent superbement .J'en ai un au milieu de mon jardin , il me tient souvent compagnie .

    Belle soirée, bises Annick

    15
    Vendredi 23 Juin à 22:08
    colettedc

    Que j'♥ tes mots, Annick !!! Défi relevé avec brio !!! Bonne fin de semaine ! Amitiés♥

    16
    Vendredi 23 Juin à 23:52
    J'aime beaucoup l'idée des amours improbables qu'il abrite.
    Merci pour ce très beau partage
    Bisous et douce soirée
    17
    Samedi 24 Juin à 10:42
    Tout en légèreté et poésie,le saule apprécie !
    18
    Samedi 24 Juin à 19:00

    J'aime beaucoup cette musique que j'ai lu et relue. Merci, Annick.

    19
    Samedi 24 Juin à 21:17

    "...Paravent des coeurs/Au bord du ruisseau."

    "Le vieux saule" prend tes mots et nous les redonnent comme fruits de poésie. Suzâme

    20
    Samedi 24 Juin à 22:27
    De tendres mots à l'ombre de ce grand protecteur
    21
    Lundi 26 Juin à 06:18

    c'est tout à fait agréable à lire ces petits mots! 

    22
    Lundi 26 Juin à 11:43

    ... Quand le saule devient un outil de communication entre les hommes !

    23
    Lundi 26 Juin à 15:20

    Le saule (pleureur) est l'arbre que je préfère. J'habite une impasse des Saules tout près de la Garonne

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :