• Le temps passe :

     

    Un écho à la musique des mots

    et sa dame en rouge


    Le temps passe et dépose sur nous le poids de ses ans.
    Le temps passe et décompte le nombre des années.
    Les rides sont souvent belles sur les peaux burinées.


    La vieillesse anoblit en engendrant la sérénité.
    Le temps passe et lentement, au gré des tempéraments,
    convertit en tendresse l’étreinte des amants.

     ABC


  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Octobre à 07:19
    C'est si vrai. Il est doux de vieillir même si mon texte de lundi prochain ne le prouve pas mais c'est justement une critique. Beau week-end et à lundi.
    2
    Vendredi 20 Octobre à 07:50

    Bonjour Annick. Un grand merci pour ce bel écho. Je ne puis qu'être ok avec toi sur tes mots "Les rides sont souvent belles sur les peaux burinées".

    Bonne et douce journée à toi, sous j'espère encore un peu de soleil.

    3
    Vendredi 20 Octobre à 08:22

    Parfois on s'en passerait bien quand même et surtout de tous ces kilos en trop qui surgissent sans que l'on sache comment ni pourquoi

    bises et bonne journée

    4
    Vendredi 20 Octobre à 08:50

    Nous sommes tous condamnés au même régime... et à notre fin ! wink2

    5
    Vendredi 20 Octobre à 09:47

    le temps est merveilleux quand il apporte une vieillesse sereine,

    comme ton poème est apaisant Annick

    6
    Vendredi 20 Octobre à 10:49

    Magnifique poème sur le temps qui passe. Bien sûr en contrepartie de le vieillesse il devrait il y avoir la sagesse, mais quand même, parfois on aimerait que le temps arrête un peu sa course.

    7
    Vendredi 20 Octobre à 11:00

    Ce n'est pas le temps qui passe c'est nous qui passons... comme les couleurs aux soleil.

    8
    Vendredi 20 Octobre à 11:53

    Joli texte Annick pour accompagner la superbe grappe de raisin visionnée sur ce lien.

    Bises et bon vendredi

      • Vendredi 20 Octobre à 12:26

        Mon texte faisait écho à l'article d'avant, ce qui n'enlève rien à la beauté de la grappe smile

    9
    Vendredi 20 Octobre à 13:36

    Une jolie musique pour accompagner ces mots, qui subliment le temps qui passe...

    10
    Vendredi 20 Octobre à 15:24

    Se vêtir de rouge

    Pour oublier le temps

    Mettre un voilage en couleur

    Pour gommer les rides

    Ses sillons de vieillesse

    Qui gribouillent nos visages

    Et voilent de leurs grimaces morbides

    Les fleurs de la jeunesse

    Qui s'épanouissent toujours

    Dans les jardins du coeur...

    11
    Vendredi 20 Octobre à 15:29

    C'est un très bel écho.

    J'aime ce temps qui passe et la tendresse qui rassure quand l'âge vient.

    12
    Vendredi 20 Octobre à 16:50

    Bonjour Annick,

    Merci pour notre amie chez qui j'avais lu ce beau poème sur le temps qui passe ! mais s'il passe c'est que nous sommes bien vivants pour le sentir ...

    Amitiés.

    Annie

    13
    Vendredi 20 Octobre à 19:15

    oui et il va drôlement vite le temps.....le poids des ans et le poids tout court aussi...LOL

    bisous

    patricia

    14
    Vendredi 20 Octobre à 22:05
    colettedc

    Comme c'est beau et vérifiable en plus ! Bravo Annick !!! Bonne fin de ce vendredi ! Amités♥

    15
    Samedi 21 Octobre à 18:40

    C'est bien joliment dit !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :