• Boustrophédon :

     

    Écrire un boustrophédon

    oops

    À la manière de l'écriture étrusque en sillons, comme la charrue :

    une ligne dans un sens demi-tour et une ligne dans l'autre sens,

    règles à respecter : que les vers aient le même nombre de lettres et qu'ils riment.

     

     

     

    MONSILLONN'ESTPASDROIT                                                             MON SILLON N'EST PAS DROIT

    ÉRRACERTÊLI-TUEPÉRPNOM                                                            MON PRÉ PEUT-IL ÊTRE CARRÉ

    QUOIQUETUENPENSESJYVÉ *                                                           QUOIQUE TU EN PENSES JYVÉ

    IOLSNASTNETSERSREVSEM                                                               MES VERS RESTENT SANS LOI

     

      CEMIGNONBOUSTROPHÉDON                                                                CE MIGNON BOUSTROPHÉDON   

    SENITAMTNENNOSNITAMIS                                                                 SI MATIN SONNENT MATINES

       FREDONNENTSERPENTINES                                                                   FREDONNENT SERPENTINES      

    NOSNAHCENU'DEMHTYRUA                                                                AU RYHTME D'UNE CHANSON

     

    MACHARRUEPERDLARAISON                                                             MA CHARRUE PERD LA RAISON 

    SÉMESRAPTNOSSPMAHCSEM                                                              MES CHAMPS SONT PARSEMÉS

    DEDORÉMIFASOLLASIDORÉ                                                           DE DO RÉ MI FA SOL LA SI DO RÉ 

    ? NOSSIOMALARENNODEMEUQ                                                          QUE ME DONNERA LA MOISSON ?

     

    ABC

    * Jyvé : pseudonyme de la personne qui a donné le thème de juin

     

    Mon deuxième boustrophédon, sera à ma façon wink2 :

     

    Virage à droite
    ehcuag à egariv
    mes vers enfilent
    ruoj ud stecal seL
    Jusqu’à la crête
    tnelcuob sli’uq
    en épingle
    ! xuevehc à

    ABC

     

    Autres participations :

    Martine 85

    Jill Bill

    Colettedc

    Jacou33

    Jeanne Fadosi

     

    Prochain Nid de Mots, en septembre

    votre devoir de vacances :

    "Les fanfarons volubiles qui dégoisent ne manquent pas de bagou"

    sera la moralité de votre fable de l'été.

    À publier sur votre blog le samedi 17 septembre

     

    Merci à toutes les participantes

    Bel été et bonnes vacances

    smile

     

                                                       


    18 commentaires
  • Crépuscule, taille unique (3) :

     

    C’est un crépuscule
    Tout petit crépuscule
    Un peu coquin
    Un rien malin

    C’est un crépuscule
    Tout petit crépuscule
    Un peu crapule
    Sans scrupule

    C’est un crépuscule
    Tout petit crépuscule
    Taille unique
    Mine sympathique
    Qui vient le soir
    Quand il fait noir

    Un peu aguichée
    Un rien excitée
    Tu lui tends la main
    Baratin
    Et peau de chagrin
    Il s’éteint

    ABC

    Thème de juin à publier sur vos blogs le samedi 11 juin :

    Écrire un boustrophédon

    oops

    À la manière de l'écriture étrusque en sillons, comme la charrue :

    une ligne dans un sens demi-tour et une ligne dans l'autre sens,

    règles à respecter : que les vers aient le même nombre de lettres et qu'ils riment.

     

     


    16 commentaires
  • Crépuscule, taille unique (2):

     

    Crépuscule, taille unique

    avec une illustration offerte par Jamadrou

    Crépuscule, taille unique (2):


    10 commentaires
  • Crépuscule, taille unique :


    Thème : « Crépuscule, taille unique »

     

    À chacun son crépuscule
    Qu’il soit de jour
    Qu’il soit de nuit
    Peu importe
    Qu’il soit grand ou petit
    Nul ne choisit
    Son lieu
    Son heure
    Sa taille
    Qui que nous soyons
    Nous ne connaîtrons que le nôtre
    Aucun doute
    Le mien sera unique
    Aussi bien que le tien
    Il m’a pris la main
    Pour me montrer l’aurore
    Il me prendra la main
    Pour m’indiquer la brune
    Mon crépuscule à moi
    À la taille qu’il m’octroie
    Il est mien
    Et pourtant
    Malgré moi
    Il ne m’appartient pas

    ABC

    Deux autres textes suivent

    un cet après-midi, un demain avec le nouveau thème

    Autres participations :

    Martine 85

    Colette

    Jill Bill

    Jacou33

     

     


    7 commentaires
  • Suréalisme :

     

    Regardez le Carnaval d'Arlequin de Miro' et écrivez :

    Carnaval d'Arlequin (bis) :

     

    Surréalisme :

    Au royaume du surréalisme
    Tout devient extraordinaire
    Plus de frontière
    Plus de barrière
    Miro’ s’y mire
    Miro’ s’y marre
    Non, Miro’ a faim
    Pauvre arlequin
    Tout tourne  
    Tout tourneboule
    En une mixture
    Hallucinations
    Inspiration
    Constellations
    Entre creux à l’estomac
    Et création
    Ses pinceaux se perdent
    Danse endiablée
    D’un spectacle déjanté
    Miro’ se mire
    Miro’ se marre
    Non, Miro’ croque ses visions
    Dévorant sa toile
    Pour combler la faim
    En l’absence de pain

    Carnaval
    Carnaval d’Arlequin
    Chef d’œuvre des années vingt
    Miro’ s’y mire
    Miro’ s’y marre
    Non, Miro’ peint

    ABC

    Prochain thème, à publier sur votre blog le samedi 14 mai :

    "crépuscule, taille unique"

     

    Blog en pause

     

     

     


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique