• La mer :

    En écho à Balaline chez laquelle vous trouverez l'illustration :

    Nos chardons ceinturent l'espace
    nos vagues à l'âme
    n'atteignent pas les vagues

    La mer berce nos souvenirs
    de son chant perpétuel
    aller et retour
    sur le rivage de nos châteaux de sables

    Tout là-bas
    à l'horizon de nos regards
    pour nous
    la mer embrasse le ciel !

    ABC


  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Mai à 05:38

    Que c'est beau, j'aime tant la mer pour tout cela. Bisous

    2
    Jeudi 21 Mai à 07:31

    Je venais de te lire chez Balaline... superbe réponse à une page qui ne l'est pas moins.

    Bises et douce journée.

    3
    Jeudi 21 Mai à 08:18

    J'admire ta promptitude à répondre au poème de Balaline, va et vient de mots qui répond au va et vient du regard sur les vagues! Il nous faudre attendre pour en retrouver la magie. Bises et bonne journée

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Jeudi 21 Mai à 08:43

    Coucou Annick,

    Très bel écho à ton amie Balaline. Dans mon île ce sont les chardons bleus qui côtoient la mer qui les dunes ensablées.

    Bises et bon jeudi

    5
    Jeudi 21 Mai à 09:05
    erato:

    Très beau poème où le visuel se mêle au souvenir virtuel , un va et vient  agréable et réconfortant.

    Passe une belle journée, bises Annick

    6
    Jeudi 21 Mai à 11:00

    Ta mer est une merveille de sensations...

    7
    Jeudi 21 Mai à 11:44

    Souvenirs qui disparaissent et qui reviennent... Je viens de retrouver sur Internet une carte postale de collège qui m'as pris plus de 10 ans de mon enfance. A grands pas des souvenirs remontent à la surface. Bonne journée. Dniel

    8
    Jeudi 21 Mai à 16:11

    Nos châteaux d'enfance léchés par la marée

    pourtant nous étions prêts à tout recommencer

    Des souvenirs joyeux des rires de l'insouciance

    et ce parfum de mer comme un voyage lointain 

    9
    Jeudi 21 Mai à 18:20

    Il me tarde d'aller revoir cette mer que j'aime tant. Ta poésie a réveillé bien des souvenirs et des sensations en moi... Et elle m'a aussi permis de trouver des mots nouveaux chez Balaline, merci.

    Bon week-end.

    Fabrice

     

    PS : ce n'est pas que Fébronie ne m'a pas inspiré, c'est juste que le temps m'a manqué avec la reprise du télétravail. Mais on se donne rendez-vous chez Zorba ? Peut-être...

    10
    Jeudi 21 Mai à 18:34

    La mer qu'on voit danser comme disait Ch.T 

    Moi je préfère la montage 

    Mais  cela dit 

    Face à l'océan  ça me va aussi 

    Je me régale aussi pour des vacances hors saison yes

    11
    Jeudi 21 Mai à 19:47
    colettedc

    Comme c'est bon et beau, Annick ! Bonne soirée ! Amitiés♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :