• J'écris mon journal :

    J'écris mon journal :

     

    L’enfant, solitaire, tenait toujours un bâton dans la main.  Jamais il ne se mélangeait avec les autres enfants. Le gardien du square le regardait, chaque jour arriver, à 17h, avec un vieux monsieur qui s’asseyait sur un banc et lisait son journal. L’enfant s’asseyait un peu plus loin, sur un autre banc. La tête baissée, balançant ses jambes en cadence, il regardait obstinément par terre, griffonnant quelques figures géométriques du bout de son bâton. Quand 18h sonnait au clocher de l’église, le vieux monsieur repliait son journal, il faisait un signe au bambin, et tous les deux repartaient, main dans la main, sans échanger une seule parole.

    Un jour, intrigué, le gardien s’approcha de l’enfant, toussa pour lui signaler sa présence. L’enfant leva la tête, puis la rabaissa aussitôt. Le gardien lui dit :

    -       Pourquoi restes-tu seul ?

    L’enfant ne répondit pas, alors l’homme insista :

    -       Il y a pourtant le toboggan, les balançoires, le tas de sable, tu pourrais jouer avec les autres enfants.

    L’enfant, toujours muet, secoua négativement la tête.

    Le gardien n’insista pas, et repris sa tournée d’inspection dans le jardin communal.

    Le lendemain, il revint près de l’enfant, et lui dit :

    -       Que fais-tu avec ton bâton ?

    Alors, avec son air le plus sérieux l’enfant répondit :

    -       J’écris mon journal, pendant que grand-père lit le sien.

    -       Ton journal ? S’exclama le gardien

    -       Oui dit l’enfant, mon journal, c’est important d’avoir  un journal.

    -       C’est vrai, sourit le gardien, en jetant un œil vers le vieil homme.

    L’enfant ajouta, d’un air rêveur :

    -       Je l’écris pour les oiseaux, les oiseaux emportent mes mots dans les nuages, les nuages les emportent à l’autre bout de la terre.

    -       À l’autre bout de la terre, s’étonna le gardien.

    -       Oui, répliqua l’enfant, à l’autre bout de la terre, c’est là qu’est parti mon ami.

    -       Ah bon, dit le gardien en se grattant la tête.

    -       Mon ami, reprit l’enfant, voit mes mots dans les nuages.

    -       Est-ce qu’il te répond ? Demanda le gardien.

    -       Il me répondra, soupira l’enfant, il me répondra.

    Il se tut. Il semblait préoccupé. Son silence dura pendant quelques instants, puis il ajouta :

    -       Il me répondra quand il saura lire.

    Le gardien lui caressa les cheveux et s’éloigna lentement, laissant l’enfant écrire son journal pour les oiseaux.

     

    ABC

     

    (demain," j'écris dans mon journal")

     

    Participation de :

     

    Jill Bill

    Colette

     

    Merci aux autres participants éventuels de se manifester en commentaire que je rajoute leur lien

     

    ABC

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 13 Juin 2015 à 06:09

    Une belle histoire dont la fin m'a beaucoup touchée. Je vais aller voir les autres participations. Bon samedi.

    2
    Samedi 13 Juin 2015 à 06:52
    jill bill

    Pauvre petit garçon qui semble encore inconsolable... Une jolie histoire ABC, merci....

    3
    Samedi 13 Juin 2015 à 09:20

    Bonjour une très belle histoire merci bon WE

    4
    Samedi 13 Juin 2015 à 10:10

    Bonjour, petit texte pas très inspiré : http://mynameisor.blogspot.fr/2015/06/nid-mots-juin-2015.html

    Bravo pour le tiens. Bises.

    5
    Samedi 13 Juin 2015 à 10:13
    LADY MARIANNE

    un récit touchant !! belle participation !
    bonne journée-

    6
    MadoE
    Samedi 13 Juin 2015 à 10:18

    Histoire touchante .....

    7
    Samedi 13 Juin 2015 à 10:27

    texte très émouvant

    l'enfant solitaire a en lui tant de rêves!

    (désolée ABC j'ai oublié le rendez-vous avec mon journal sous le bras)

    Beau week-end.

    8
    Samedi 13 Juin 2015 à 11:31

    Bonjour


    Un très bel écrit!


    Bisous

    9
    Samedi 13 Juin 2015 à 12:20

    Bonjour Annick,

    Que c'est touchant et tellement sincère... La douceur te va toujours bien Annick...

    Bon week-end et amitiés.

    Annie

    10
    Samedi 13 Juin 2015 à 15:01

    Magnifique, Annick, ce petit garçon est digne et émouvant. Je vais participer, à ma façon, mais ce n'est pas prêt wink2 ! Bises !

    11
    Samedi 13 Juin 2015 à 16:13

    Une histoire touchante et si bien racontée! je n'en dirai pas plus de crainte de la flétrir ... sinon: merci! bon dimanche; Simoneclown

    12
    Eglantine
    Samedi 13 Juin 2015 à 18:12
    Eglantine

    winktongue une belle histoire qui semble si vraie...

    13
    Samedi 13 Juin 2015 à 18:25

    une histoire touchante!

    14
    Samedi 13 Juin 2015 à 20:04
    colettedc

    C'est vraiment magnifique, Annick. que cet écrit ! J'♥ beaucoup ! Douce soirée ! Amitiés♥

    15
    Samedi 13 Juin 2015 à 20:17

    Bonsoir Annick,


    Quel beau récit. Il ets très émouvant! Tu as une imagination extraordinaire. Et toujours une hypersensiblité à l'enfance, aux autres.


    Ja vais aller lire Jill et Colette


     


    Merci Annick


    Bises


     

    16
    Samedi 13 Juin 2015 à 22:27
    erato:

    Comme cette histoire est belle et touchante.Il n'y a rien de plus beau que la candeur d'un enfant .J'aime beaucoup le gardien du square qui a su la respecter.

    Douce soirée, bises Annick

    17
    Dimanche 14 Juin 2015 à 11:10

    Que te dire... c'est très émouvant, et magnifiquement écrit !

    J'aime énormément.

    18
    Dimanche 14 Juin 2015 à 15:56

    Emotion intense

    en te lisant...

     

    Les rêves d'enfant dépassent  les nuages

    Leurs mots vont en voyage

    Sur les ailes des oiseaux

     

    19
    Dimanche 14 Juin 2015 à 16:06

    c'est vraiment une très belle histoire que j'ai lu avec beaucoup de plaisir

    encore une fois deux newletter que je n'ai pas reçues, je n'y comprends rien

    bises

    20
    Mardi 16 Juin 2015 à 11:59

    Emotion et sensibilité dans ce très beau texte, compliments

    21
    Lundi 6 Juillet 2015 à 18:06

    Coucou, il n'y a pas de nid mots ce mois-ci ?

    Aurélia

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :