• Improbable dialogue, défi 235 :

    Lettre au Père Noël :

    Dominique, nouveau Capitaine du navire nous embarque vers des dialogues imaginaires :

     

    Monsieur de la Fontaine rencontrant un coach du bien vivre d’aujourd’hui :

    - A Monsieur de la Fontaine, quel bonheur de vous rencontrer !
    - Bonheur partagé, je me sens un peu perdu dans ce monde qui a tellement changé.
    - Changé dites-vous, pas tant que vous ne le croyez.
    - Pourtant dans cette nouvelle faune humaine, je me sens égaré.
    - Si vous voulez bien m’aider, je veux bien vous épauler, mais je sais que ce sera vous, plutôt que moi, le guide de nos pas.
    - Comment vous guiderais-je alors que je suis abasourdi et bien dépassé par toutes vos nouvelles technologies ?
    - C’est simple Monsieur de la Fontaine, les enfants jadis ont appris vos fables. Ils les connaissaient par cœur, les enfants d’aujourd’hui ne les apprennent plus ou si peu.
    - Ils en apprennent d’autres, qu’importe ?
    - Ne dites point cela j’aurais tant aimé qu’ils se souviennent : « Que la fourmi n’est pas prêteuse »
    - Que le renard est un roublard.
    - « Que rien ne sert de courir, il faut partir à point »
    - Que la grenouille ne peut pas être aussi grosse que le bœuf.
    - Que le meunier à tort de ne pas en faire qu’à sa tête
    - « Que la raison du plus fort est toujours la meilleure »
    - Que les chansons du savetier valent mieux que quelques écus
    - « Que patience et longueur de temps, font plus que force ni que rage »
    - Et qu’en somme il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.
    - Monsieur de la Fontaine, comme c’est bon de jongler ainsi avec tous vos bons conseils ! Mais dites-moi pourquoi les hommes ne les appliquent-ils pas ?
    - Je crois que les hommes sont tous les mêmes, comme Perrette ils courent après leurs rêves oubliant de regarder où ils posent les pieds, comme le corbeau, négligeant à qui ils font confiance, comme la belette et le petit lapin incapable de s'entendre pour gérer leur conflit, ils ne prennent pas le temps de comprendre les morales de mes histoires, une fois pris au piège, il est trop tard…
    - Vous voyez Monsieur de la Fontaine, hélas, rien n’a profondément changé et mon métier aujourd’hui est assurément bien compliqué !!!

    ABC


  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Avril à 07:03

    Excellent: comme quoi même ceux qui ont appris les fables n'en ont pas reconnu les messages....

    2
    Lundi 13 Avril à 07:34
    Bonjour Annick,
    J'ai beaucoup aimė ce dialogue entre Jean de La Fontaine et ce coach. Une trés belle leçon de vie ! Merci pour ta participation.
    Bises et beau Lundi de Pâques.
    Dominique
    3
    Lundi 13 Avril à 07:40

    excellent

    bises amicales

    4
    Lundi 13 Avril à 07:57

    De génération en génération l'homme reste le même, malgré vos écrits monsieur Jean... qu'en 2020 on ne lit sans doute presque plus... sarcastic

    5
    Aufildesvues
    Lundi 13 Avril à 08:02

    Je me rappelle en avoir appris quelques une, ce qui n'est plus trop le cas aujourd'hui... tellement d'actualité, merci pour ce texte !! belle journéee bises Dom

    6
    Lundi 13 Avril à 08:21

    Ma mère les connaît encore par cœur mais je ne sais pas trop o les maîtresses d'aujourd'hui vont chercher leur inspiration, c'est assez triste je trouve mais ton dialogue est  bien d'actualité, l'âme humaine est bien tortueuse!bises et bonne journée

    7
    Lundi 13 Avril à 08:24

    Bonne journée merci

    8
    Lundi 13 Avril à 08:51

    Bon choix 

    Une bonne leçon de vie ma fois ...

    Bonne semaine 

     

    9
    Lundi 13 Avril à 08:52
    erato:

    Personnellement j'adore les fables et les contes de La Fontaine , et je trouve dommage qu'on les oublie à l'école !!

    Bravo pour ton défi , ton texte est très subtil , j'aime beaucoup la conclusion!

    Avec une apparente différence , le monde ne change pas.

    " Patience et longueur de temps ,font plus que force ni que rage " Le lion et le rat  ....... Prenons copie !!

    Belle journée, bises Annick

     

    10
    Lundi 13 Avril à 10:30

    Effectivement rien n'a changé ou plutôt si aujourd'hui on aime beaucoup moins les moralistes qu'au temps de la Fontaine c'est pour cela qu'il n'est pas très tendance aujourd'hui et c'est dommage. Belle semaine. Bisous

    11
    Lundi 13 Avril à 10:39
    marie chevalier

    j'aime beaucoup il faut dire que j'ai appris ces fables et je vous assure que je m'en sers toujours  dans certaines discussions  !bravo il fallait y  penser et  c'est très bien réussi . bonne journée  !

    12
    Lundi 13 Avril à 11:28

    Bonjour Annick et MERCI pour cette belle leçon ! cool

    Amitiés.

    Annie

    13
    Lundi 13 Avril à 12:16

    fabuleuse ...si j'ose dire

    14
    Lundi 13 Avril à 14:28

    Quel grand sage ce Jean de la Fontaine. ! Les morales de ses fables sont toujours d'actualité.

    Bravo Annick, joli défi. Bises et bon début de semaine

    15
    Lundi 13 Avril à 14:54

    Bravo pour ce dialogue ,  Les morales de Monsieur de La Fontaine restent  encore d'actualité même si ses fables ne sont plus tendance maintenant .  Les hommes eux courent toujours après des mirages et n'ont pas retenu la leçon, dommage .

    Bon lundi 

    Bises 

    16
    Lundi 13 Avril à 16:22

    Personnellement je ne connais que les plus célèbres des Fables de la Fontaine mais il y en a d'autre à découvrir. Bon après midi et bises.

    17
    Lundi 13 Avril à 17:23
    colettedc

    C'est tout à fait super, Annick, que ce dialogue  !!! Mille bravos ! J'♥ et j'apprécie beaucoup !

    Bonne fin d'après-midi de ce lundi de Pâques,

    Amitiés♥

    18
    Lundi 13 Avril à 22:39

    Une belle rencontre. J'aime beaucoup .les fables de La Fontaine n'ont pas pris une ride  . Il serait bon de les faire apprendre à nouveau dans les écoles .bise

    19
    Mardi 14 Avril à 11:24

    C'est tellement vrai !

    J'aimais lire les proverbes, pas seulement les fables de La Fontaine.

    Je me régalais des pages roses de nos dictionnaires...

    Alors, je me suis régalée en te lisant.

    J'espère que ces moments que nous vivons remettront les pendules à l'heure.

    20
    Anne
    Mardi 14 Avril à 15:31

    Belle utilisation des maximes et des titres des fables de La Fontaine pour rendre le dialogue vivant. Non ! La Fontaine est loin d’être oublié !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :