• Grise mine :

     

    Derrière la vitre
    L’ombre d’un menhir
    Le noir souriceau  s’abrite
    Des larmes du jour
    Les gouttes s’accumulent
    En grise mine
    Oserais-je encore
    Rêver au soleil nouveau
    D’un jour sans chagrin
     
    ABC

    Pour l'herbier poésie d'Adamante

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Mai à 12:59

    Oh oui, le plus dur y trouver des personnages ou choses après ça roule... cool

    2
    Vendredi 26 Mai à 15:04

    Mais oui oses. Comme la Comtesse de Ségur qui écrivait "Après la pluie le beau temps", certes moins connu que les malheurs de Sophie ou les petites filles modèles. Belle fin de semaine

      • Vendredi 26 Mai à 17:50

        Oui, je connais, j'ai ce livre dans la bibliothèque rose de mon enfance. smile

    3
    Vendredi 26 Mai à 15:57

    Le soleil est au fond de ton coeur et quand il n'est pas dans la nature parce qu'il pleut, les souvenirs que tu as de lui reviennent en pensant comme il était beau quand il brillait.

    4
    Vendredi 26 Mai à 19:50

    Géniale ta photo surtout en N&B

    5
    Vendredi 26 Mai à 21:56

    Et pourtant il a dardé le soleil, encore aujourd'hui.

    Bises et bonne soirée

    6
    Vendredi 26 Mai à 21:59
    colettedc

    Ah ! Ça oui, il faut y rêver encore et encore ! Bonne toute fin de ce jour Annick ! Amitiés♥

    7
    scoobydu41
    Samedi 27 Mai à 14:16

    J'aime beaucoup les larmes du jour

    8
    Mardi 30 Mai à 23:24

    Bien sûr !

    Le rêver et y croire, de toute son âme.

    Merci pour ce poème pour l'herbier.

    Passe une douce soirée.

    9
    Dimanche 4 Juin à 01:33

    De bien beaux mots offerts à la photo de mon évier que j'ai prise un matin après la vaisselle, comme quoi la poésie se niche partout. Merci, Annick.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :