• Fille fleur :

    Herbier- poésie sur :

    Fille fleur :

    Essais pictural d'Adamante

     

    Fille fleur
    au regard myosotis
    coincée
    en son jardin intérieur
    s’encolore
    pour prendre racine

    Rude travail
    au cœur d’elle-même
    cultiver le sourire
    pour s’épanouir
    poings desserrés
    en ses propres plates-bandes

    Éclore au bonheur
    en jardinant
    sa vie de femme

    ABC

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Février à 08:12

    Coucou ABC, une vie de femme se fait petit à petit, demain elle en aurait toutes les qualités, merci !

    2
    Vendredi 17 Février à 08:47

    rude travail oui et qui se termine toujours d'une drôle de façon, il faut juste espérer que le jardin ne se couvre pas trop vite de broussailles et de ronces

    bises et bonne journée

    3
    Vendredi 17 Février à 09:00

    Jardiner sa vie de femme: un travail avec gants de toute sorte et mains habiles.

    4
    Vendredi 17 Février à 09:55

    Elle est bien triste et déçue

    dans son jardin,

    un peu désabusée aussi..

    ****

    Ton poème est très beau et exprime bien les sentiments d'une vie de femme

    5
    Vendredi 17 Février à 10:27

    fille fleur en son jardin intérieur, j'aime l'imaginaire de tes mots et jardiner sa vie de femme, quelle belle expression

    belle journée

    6
    Vendredi 17 Février à 11:54

    rude travail oui...

    elle est très belle sur ce "tableau"...

    bisous

    patricia

    7
    Vendredi 17 Février à 14:20

    Ingrat le travail de jardinage...

    8
    Vendredi 17 Février à 14:38
    LADY MARIANNE

    une belle dame du temps jadis qui attend son chevalier ?,
    bisous et bon vendredi-

    9
    Vendredi 17 Février à 18:05

    Oui, avec nos propres mots chacune, nous avons vu la même chose dans cette recherche d'Adamante ! coïncidence ..... cool

    10
    Vendredi 17 Février à 19:10

    Bonsoir chère Annick,

    J'avais écrit un poème sur ma fille sortant de l'adolescence ! C'est tout à fait ça ! cool

    Elle n'avait pas voulu que je le mette à l'époque, il me faudrait le retrouver !!!

    Merci et mes amitiés.

    Annie

     

    11
    Vendredi 17 Février à 22:05
    colettedc

    Comme c'est bien dit et pensé, que cela, Annick ! J'♥ beaucoup ! Bonne fin de ce jour ! Amitiés♥

    12
    Lundi 20 Février à 06:56

    Un bel éloge à l’adolescence !

    13
    Lundi 20 Février à 17:07

    superbe !

    14
    Mardi 21 Février à 11:43

    C'est très beau... il ne faut pas grandir trop vite, prendre le temps avant de s'épanouir femme...

    Merci pour ce poème, ABC.

    Bisous et douce journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :