• Cyprès :

    Parfum du jour :

     

    Cyprès :

                                                    Photos de Jeanne fadosi

     

    Poings gantés de bleu
    petits boxeurs cyprès
    tisseurs de dentelle

    Même pas peur, chantait la cigale
    De quoi aurais-tu peur ? Répondait le cyprès. Mes poings sont de velours, innocents, jamais ils ne frappent. Au creux de mes mains se tricote ma grandeur. Demain mon chapeau saluera les étoiles.

    S’ouvrir au soleil
    en camaïeu de verdure
    toujours plus haut

    Échelle vers le ciel, le cyprès, en bordure des tombes, élève le chant de la cigale, porteur de la complainte des hommes. Elle chante tout le jour, écoute toute la nuit. Les secrets dont elle se fait écho, unissent terre et firmament.

    Silence au cimetière
    respect des morts et des vivants
    les cyprès veillent


    ABC


  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Juin à 09:18

    C'est pas gai gai chez toi ce matin, les cimetières je fais un peu un blocage... mais j'aime bien les poings fermés de ton cyprès

    2
    Vendredi 14 Juin à 09:18

    J'aime l'idée "de l'échelle" pour monter vers le soleil 

    Bonne journée 

    Bravo 

    3
    Vendredi 14 Juin à 09:30
    Je n'aime pas trop les cyprès mais décrits comme tu les décris je les trouve beaux. Bon weekend
    4
    Vendredi 14 Juin à 09:45

    Bonjour Annick,

    Si près des hommes sont les cyprès que l'on se demande si eux n'ont pas rencontré Dieu !

    Merci pour ces jolis mots et mes amitiés.

    Annie

    5
    Vendredi 14 Juin à 10:03

    Belles interprétations pour ces cyprès, j'aime.

    Bises et bon vendredi

     

    6
    Vendredi 14 Juin à 10:21

    Une belle ode aux cyprès, un arbre que j'aime beaucoup qui veille sur les tombes au chant des cigales... c('est très joli.

    7
    Vendredi 14 Juin à 10:50

    Un contrat bien rempli

    Très beau haïbum pour Monsieur cyprès qu'on aperçoit toujours de si loin

    ^^

    8
    Vendredi 14 Juin à 10:55

    J'aime beaucoup les cyprès quand ils ponctuent le paysage comme dans le Tarn, le Gers ou en toscane, ils sont comme des phares, des guides sur le chemin et tu leur as rendu un très bel hommage!

    9
    Vendredi 14 Juin à 13:27
    Josette

    j'aime beaucoup ton cyprès boxeur...

    belle participation ABC

    10
    Vendredi 14 Juin à 16:59

    Comme des veilleurs de calme et de sérénité dans les grands jardins de solitude, jour et nuit, ils s'élancent vers le ciel !

    11
    Vendredi 14 Juin à 20:51
    colettedc

    Comme c'est BON, Annick ! J'♥ beaucoup, beaucoup ! Bonne soirée,

    Amitiés♥

    12
    Samedi 15 Juin à 09:23
    marine D

    Les cyprès ornent le paysage et ils contiennent tant de vies

    Joli message Annick

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :