• Cage vide :

    Nouveau thème :

     

    thème : La cage est vide, l’oiseau s’est envolé !


    Si la cage est vide, c’est qu’il n’y a plus de barreau,
    Plus de barreau, plus de cage, ni de cachot
    Où est donc passé l’oiseau ?

    Sans l’oiseau, y a-t-il encore un nid
    Pour abriter nos mots ?

    Une cage, un oiseau, un nid, des mots
    Quelques jongleurs et le chant d’un chœur

    Un chœur qui cœur à cœur

    Aime les mots, leur nid et son oiseau


    
Tant pis pour la cage,

    Tant que chante l’oiseau,

    Tant que vit le nid

    Tant que rebondissent les mots

    Mais de grâce,
    Rendez-nous notre bistrot* !

    ABC
    * A Panissières, en temps normal, notre Nid des mots à lieu le mercredi
    dans un bistrot dans lequel il y a une cage et un perroquet.
     

    J’entends l’oiseau chanter
    Il chante à quatre temps
    Toutes ailes déployées

    Sa cage est vide, 

    Porte grande ouverte

    Sur son chant de liberté

    J’entends l’oiseau chanter
    Il chante à tue-tête
    La détresse des prisonniers

    Leurs cachots sont pleins
    Portes verrouillées
    Sur leur vie brisée

    J’entends l’oiseau chanter
    Il chante à corps perdu
    La fibre de l’humanité

    Sa cage est vide
    L’oiseau s’est envolé
    Qui donc va chanter ?


    ABC
     


    Autres participants (lien avec leur site, certains publient le vendredi) :

     Jill Bill

    Martine Martin
     
     Colette 

    Renée

    Zazarambette

    Jeanne Fadosi


    Prochain thème à publier le samedi 13 mars sur vos blogs :
    "Et si c'était à refaire..."

    N'oubliez pas de me prévenir si vous participez, avant le vendredi 12 mars à 18h

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 13 Février à 05:06
    J'aime tes deux poèmes avec un vrai coup de cœur pour le 1er très surprenant. Je ne supporte pas de voir un oiseau en cage. Bon week-end.
    2
    Samedi 13 Février à 06:31

    Je crois que nous aimerions tous qu'on nous rende nos bistrots qui souvent sont des lieux de partage. Chez moi aussi il est fermé depuis des mois à cause de ce vilain virus et ça manque à beaucoup même si moi je n'y mets jamais les pieds.

    3
    Samedi 13 Février à 06:32

    Bonjour Annick,

     

    Je suis comme Martine. je ne supporte pas  de voir les oiseaux en cage. C'est tellement plus beau de les contempler , libres d'aller et venir à leur guise. A la mangeoire, face à notre salle de séjour, quel spectacle ils nous offrent! smile

    Deux beaux poèmes que j'ai apprécié de lire

    Bises

    4
    Samedi 13 Février à 06:40
    Je préfère les oiseaux dans la nature. J'ai bien peur que tu ne retrouves pas rapidement le chemin du nid des mots.
    Bonne journée. Bises
    5
    Samedi 13 Février à 07:21

    Eh oui Annick, même pour échanger des mots, à quand la réouverture des bistrots. Ce virus nous tient en otage et nous en sommes bel et bien prisonnier. Heureusement que la nature est présente à qui sait ce réfugier dans ce seul lien social. Je viens de noter les consignes pour le mois prochain, merci.

    Bises et bon samedi

    6
    Samedi 13 Février à 08:05

    ouvrons ouvrons la cage aux oiseaux, je ne sais pas qui décide de la réouverture ou non des ateliers. Notre atelier de peinture a réouvert, réouverture décrétée par notre prof même si je n'y suis pas encore retournée par mesure de précaution. Bises et bonne journée

    7
    Samedi 13 Février à 09:06
    erato:

    Très belles compositions , la cage est soit une prison soit une protection ! Il y a quelques temps deux inséparables se sont échappés de leur domicile doré , ils sont venus dans mon jardin qui est le hâvre de tous les oiseaux du ciel , puis je ne les ai plus jamais revus , que sont-ils devenus?

    Mais il faut être confiant , la vie vie revenir et le mauvais souvenir va s'estomper .....comme la vie après l'éruption d'un volcan !

    Douce journée, bises Annick

    8
    Samedi 13 Février à 11:45

    La cage est vide. Je viens de lire le poème de Colette.. J'ai beaucoup ton poème sur le même thème. Bonne journée. Daniel

    9
    Samedi 13 Février à 12:14

    C'est vrai pas de café pas de café philo ou littéraire non plus. Notre club lecture ne s'est pas réuni depuis septembre pas dans un café mais dans un local prêté qui doit rester fermé. 

    Je n'aime pas non plus les oiseaux dans les cages. Leur place est sans doute en liberté. Pour autant, ceux qui sont en cage sont élevés ainsi et apportent de la compagnie et de la joie aux personnes qui s'en occupent avec la même attention quotidienne que nous prenons avec nos chiens et nos chats. C'est un sujet bien plus complexe qu'il n'y parait.

    10
    Samedi 13 Février à 15:30
    Josette

    de bien beaux poème Annick

    le nid vide ma faisait penser au départ des enfants après le bac ! 

    bisous

    11
    Samedi 13 Février à 15:53
    Renée

    J'aime les deux textes bien que pourquoi une cage que ce soit pour un oiseau ou autre.... bisous doux weekend ai pris le thème

    12
    Samedi 13 Février à 16:03

    La cage est vide ... normal. Il peut chanter en liberté. Comme dans le conte, il a fait le mort et l'homme a ouvert la cage. L'oiseau est bien plus intelligent que l'homme.

    J'aime tes deux poèmes.

    Bon après-midi ABC

    13
    Samedi 13 Février à 17:41
    colettedc

    Bonjour Annick,

    Deux superbes présentations !!! Pour votre Nid des mots du mercredi, je crois bien que ce ne sera pas de sitôt, hélas ! Un jour, tout rentrera dans l'ordre du temps : patience !!! 

    Bonne fin d'après-midi et douce soirée,

    Amitiés

    14
    Samedi 13 Février à 19:43

    Deux poèmes agréables à lire 

    J'ai pris note pour ton prochain atelier 

    J'espère ne pas oublier 

    Bonne soirée 

    15
    Dimanche 14 Février à 14:39
    Renée

    Coucou, voici mon lien pour le 13 mars

     http://envie2.be/nid-des-mots-mars-abc/

    Bisous bisous

      • Dimanche 14 Février à 15:10

        tu es rapide !!! Merci !

    16
    Mardi 16 Février à 18:33

    Les prisons des oiseaux sont comme toutes les autres d'une profonde tristesse ,et puisqu'ils ont des ailes c'est bien pour s'envoler et vivre en liberté!  

    17
    Dimanche 21 Février à 16:28

    Mon lien pour le  13 mars : si c'était à refaire : https://quaidesrimes.over-blog.com/2021/02/et-si-c-etait-a-refaire.html . Le lien ne sera lisible qu'à partir du vendredi 12 mars date de parution de l'article. Belle semaine.

    18
    Jeudi 4 Mars à 16:22

    Si l'oiseau s'est envolé, que le peintre s'est endormi, aussi... il n'y a plus qu'à essayer d'apprendre à peindre et à chanter. :)

    Sans cage, si possible...

    Bon, je suis presque hors sujet, mais j'ai aimé cette cage vide et tes mots.

    19
    Jeudi 11 Mars à 03:58
    colettedc

    Je participera, ce vendredi 12 mars, Annick ! Amitiés

    20
    Vendredi 12 Mars à 08:40

    Coucou Annick,

    Ci-après le lien de ma participation. https://zazarambette.fr/le-nid-des-mots-de-mars/ Bonne lecture.

    Bises et bon vendredi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :