• Je vous l'avais promis

    malgré les flocons de neige

    il est là, joie !!!

     

    Le voilà !!!!

     

    Le voilà !!!!

     

    Le voilà !!!!

     

    ABC

    (un clic sur les photos)


    25 commentaires
  •  

    "En route vers l’infini, sur le sentier qui luit
    J’irai pas à pas aujourd’hui ou demain
    Vers la lumière qui me tend la main
    Découvrir l’ensemble du chemin
    Non je ne m’arrêterai point
    Le bonheur est plus loin
    À portée de la main
    Encore plus loin
    Mais certain
    Plus loin
    Si loin
    Loin
    Si loin
    Je viens
    Je le rejoins
    Je lui tends la main
    J’avance sur le chemin
    Je gomme tous les chagrins
    Le bonheur me devient voisin
    La lumière m’a prise par la main
    Cette marche peut-elle avoir une fin
    J’irai pas à pas aujourd’hui ou demain
    Sur ce sentier qui luit, en route vers l’infini"

    ABC

    (Blog en pause, je reviens demain)


    17 commentaires
  • Mon autre jardin des fleurs :

    Pour la photo de la semaine de Patricia

     

    Rideau :

     

    Rideau :

     

    Dans la grisaille ambiante

    Dame Nature

    ferme ses rideaux

     

    ABC

    (photos prises mardi après-midi sous le crachin)

    (un clic sur les photos, ne fera pas revenir le soleil, mais les embellira)


    18 commentaires
  • Rentrée :

     

    De celte à chrétienne

    la Chandeleur s'enracine -

    au réveil de l'ours

    ***

    Église en fête

    autour de son baptême -

    lumière naissante

    ***

    Quelques crêpes

    garantie de bonne humeur -

    Et que ça saute !

    *** 

    Plaisir gourmand

    chaque région ses traditions

    chez nous les bugnes

    ***

    Avec ou sans œuf

    à la bière, au cidre ou au lait

    un chef une recette

     

    ABC


    14 commentaires
  • Tour de demain :

     

     

    James Abbott McNeill Whistler, Nocturne en noir et or

     

    Pluie d’étoiles
    au tréfonds des souvenirs -
    feu d’artifice

    La nuit s’enveloppait de son voile sombre, quand, au cœur de la grotte mystère jaillirent des flammèches multicolores. Une écharpe d’étoiles tourbillonnait dans le ciel. Bouche bée, les yeux écarquillés, nous restions statufiés, entre crainte et émerveillement.

    Posant sur la toile le fruit des souvenirs, pas à pas, je revis le frémissement de la découverte du premier feu d’artifice de mon enfance. C’était plus beau, c’était plus grand, c’était plus fort. Mon tableau, miroir émotionnel, esquisse la mémoire d’un enchantement…

    Pluie d’étoiles
    en découverte enfantine –
    pâle reproduction

    Les souvenirs comme autant de pellicules instantanées, gardent, à jamais, gravé à cœur, l’intensité des sentiments…

    ABC


    12 commentaires